Au final, ce sont deux points au classement. Mais les joueurs à l'attaque des Alouettes n'avaient pas le sentiment du devoir accompli dans leur vestiaire après cette victoire de 28-17 contre les Roughriders de la Saskatchewan, devant 23 147 spectateurs - la meilleure foule de la saison -, dimanche après-midi au stade Percival-Molson.

Mis à jour le 17 sept. 2012
Mathias Brunet LA PRESSE

Après avoir concocté une jolie avance de 22-6 en première demie, Montréal a vu ses adversaires s'approcher à seulement cinq points d'une égalité au quatrième quart. Mais deux interceptions aux dépens du quart de première année Drew Willy ont tué dans l'oeuf la remontée des Riders.

Les Alouettes s'emparent ainsi seuls du premier rang de leur division, en vertu d'une fiche de 7-4, soit deux points devant les Argonauts de Toronto.

> Le sommaire du match



«Heureusement, la défense a joué pendant quatre quarts, a grommelé le quart-arrière Anthony Calvillo après la rencontre. Nous ne l'avons pas aidée avec deux touchés de sûreté qui ont donné quatre points, et notre échappé qui a provoqué un touché. C'est frustrant quand nous n'arrivons plus à faire avancer le ballon, mais au moins, nous avons un match d'avance sur Toronto et nous pouvons en prendre deux la semaine prochaine. Il s'agira d'un match important.»

Deux blessés

Deux gros morceaux à l'attaque sont tombés au combat dimanche: le porteur de ballon Brandon Whitaker, encore brillant avant sa blessure en fin de rencontre, et le receveur Brian Bratton, frappé solidement lors du dernier jeu de la première demie.

Le premier s'est fait rassurant, le second moins. «Comme il s'agissait de la deuxième fois que je subissais un coup au genou, on m'a retiré du match par mesure préventive, mais ça ne semble pas grave, et j'espère retourner sur le terrain demain», a affirmé Whitaker avec un sourire.

Quant à Bratton, il ne connaît pas encore la gravité de sa blessure. «J'ai craint le pire sur le coup. Je ne sais pas quelle est la gravité de la blessure à mon genou. Au moins, je peux marcher. J'ai déjà raté plusieurs matchs jusqu'ici, j'espère que ce n'est pas grave.»

Whitaker a connu un fort match: il a amassé 45 verges en 14 courses, capté quatre passes pour 102 verges et rapporté deux fois le ballon à la suite de placements ratés, pour des gains de 80 verges.

Le match semblait hors de portée de la Saskatchewan au troisième quart, mais les Alouettes ont redonné vie à leurs adversaires sur le dernier jeu du quart lorsque Whitaker a échappé le ballon à sa ligne de 33.

Deux jeux plus tard, le porteur de ballon Kroy Sheets a marqué un touché à la suite d'une courte passe transformée en gain de 33 verges, pour réduire la marque à 22-17.

Bonne première demie

Les Alouettes ont marqué dès leur première série de jeux à l'attaque, grâce à Brandon Whitaker. Après trois courses pour 16 verges, le porteur de ballon des Alouettes a capté une passe de 34 verges pour mener son club à la porte des buts de l'adversaire, et il a terminé lui-même cette poussée avec une course de trois verges pour procurer l'avance à Montréal.

Après un placement de la Saskatchewan, le quart Anthony Calvillo a profité d'une tertiaire déstabilisée et a atteint successivement Richardson, Whitaker et Green pour des gains de 31, 19 et 13 verges. Le quart substitut Adrian McPherson a permis aux Alouettes de porter leur avance à 14-3 avec une course d'une verge.

Moment inquiétant pour les Alouettes en fin de deuxième quart lorsque Brian Bratton a atterri au sol en fâcheuse position après avoir atteint la zone des buts. Ses coéquipiers ont immédiatement appelé les soigneurs, mais le receveur des Alouettes a pu quitter le terrain sur ses deux jambes après avoir retrouvé ses esprits. Il n'est toutefois pas revenu au jeu par la suite.

Bratton venait d'augmenter l'avance des siens à 22-6 à la suite d'une courte passe de Calvillo. Quelques instants plus tôt, les Alouettes s'étaient installés profondément en territoire adverse grâce à une longue course de Whitaker - encore lui -, qui avait capté une courte passe de son quart dans un territoire laissé désert.

Après une demie, Whitaker avait déjà amassé 35 verges par la course et 92 par la passe. Calvillo a été d'une précision chirurgicale en réussissant 10 de ses 13 passes tentées, pour des gains de 236 verges.