Peu importe quel côté de l'Atlantique il se retrouve, Matt Forte transporte l'offensive des Bears de Chicago sur ses épaules.

Stephen Wilson ASSOCIATED PRESS

Forte a franchi 145 verges et marqué un majeur dans la victoire de 24-18 des Buccaneers de Tampa Bay contre les Bears, dimanche, à l'occasion du cinquième match annuel de la NFL au stade Wembley de Londres.

Jay Cutler a obtenu 226 verges de gains et inscrit un touché, tandis que les Bears (4-3) malmenaient le quart des Buccaneers Josh Freeman en l'interceptant quatre fois en route vers leur deuxième victoire d'affilée.

Les Buccaneers (4-3) ont encaissé une deuxième défaite en trois ans à Londres.

«Le problème avec notre équipe, c'est qu'elle est trop jeune, a noté l'entraîneur des Bucs Raheem Morris. Nous sommes stupides... Il n'y a pas d'excuses, pas d'explications, pas d'excuses de voyage, pas d'excuses de décalage horaire, ou peu importe comment vous voulez appeler ça.»

Les Bucs ont marqué deux touchés au quatrième quart pour s'approcher à trois points des Bears. Mais après un placement de 25 verges du botteur de précision des Bears Robbie Gould, Freeman a été intercepté par D.J. Moore avec 37 secondes à faire au match.

«J'étais là où je devais l'être, a dit Moore. Quand le ballon est dans les airs, tu dois essayer de le capter.»

Une foule de 76 981 spectateurs a assisté à la rencontre dans le stade de 82 000 sièges. C'est la première fois depuis que la NFL a commencé à organiser des matchs de saison régulière à Londres il y a cinq ans que les billetteries n'affichent pas complet. Les organisateurs ont blâmé le lock-out de la NFL, puisqu'il a retardé la mise en vente des billets.

Le match a quand même été rempli de moments forts, de revirements, de punitions, etc. Un spectateur a également couru sur le terrain, a enlevé son chandail et a tapé la main de quelques joueurs avant d'être maîtrisé par les gardiens de sécurité.

Forte, qui avant le match à Londres occupait le premier rang de la NFL avec 908 verges de gains au sol et par la passe, a franchi le plateau des 1000 verges cette saison lors du septième match des siens.

«Il est le meilleur joueur dans la NFL présentement, a déclaré le secondeur des Bears Brian Urlacher. Il est un joueur de football complet et il produit à chaque semaine. Quand tu regardes les choses qu'il a accomplies cette saison, c'est incroyable. Il a réussi des jeux au sol et par la passe à chaque match.»

Freeman a complété 29 de ses 51 passes pour 264 verges de gains et deux touchés. Cutler a complété 17 de ses 32 passes pour des gains de 226 verges et deux interceptions.