Les Carabins de l'Université de Montréal ont finalement obtenu satisfaction en appel d'instance finale concernant l'utilisation illégale d'un joueur.

CYBERPRESSE

Le 17 septembre, alors qu'ils affrontaient les Huskies de St. Mary's, les Carabins ont fait jouer le demi-défensif Mike Dubuisson même si celui-ci purgeait une suspension de trois matchs imposée par Football Québec.

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSQE) avait alors donné une pénalité d'une défaite par forfait aux Carabins.

Ces derniers croyaient cependant que Dubuisson était suspendu pour uniquement deux matchs.

Le comité d'appel du RSEQ a admis des vices de procédures dans la décision ayant mené à la sanction et a annulé celle-ci.

«Le RSEQ nous a confirmé dès le départ que nous avions été de bonne foi mais que nous avions commis une erreur administrative, erreur que nous avons admise dès le début de nos discussions dans ce dossier, indique la directrice des programmes sportifs de l'UdeM, Manon Simard. Nous n'avons pas remis en question la suspension, mais bien la sévérité de la sanction.»

Les Carabins récupèrent ainsi leurs deux points et affichent maintenant une fiche de cinq victoires contre deux défaites.

Ils devront tout de même payer une amende de 2500$ en plus d'apporter des modifications à son processus de vérification d'admissibilité de ses joueurs.