Une nouvelle rivalité est peut-être née dans l'Association nationale.

Larry Lage ASSOCIATED PRESS

Après que les 49ers de San Francisco eurent saboté la fiche parfaite des Lions de Detroit en l'emportant 25-19 dimanche, dans un match précédé de déclarations fracassantes, les deux entraîneurs en sont venus aux prises à l'issue d'une altercation verbale marquée par l'émotion.

L'incident s'est produit après les célébrations exubérantes de l'entraîneur des 49ers Jim Harbaugh et une poussée de celui des Lions Jim Schwartz, tandis qu'ils se rencontraient sur le terrain.

La passe de six verges en situation de quatrième essai d'Alex Smith à Delanie Walker a procuré le touché victorieux aux 49ers (5-1), tandis qu'il restait 1:51 à faire au match. La décision des officiels a été maintenue après que la reprise vidéo eut été incapable de démontrer que le genou droit de Walker ait touché le sol avant que le ballon n'atteigne la ligne des buts.

Harbaugh, un entraîneur recrue qui a jadis joué pour l'Université du Michigan, a traversé le terrain en direction de Schwartz en effectuant le mouvement d'un piston avec son poing droit. Les entraîneurs se sont brièvement échangés quelques paroles, puis sont entrés en contact et ont dû être séparés à de nombreuses reprises.

Harbaugh a semblé dire quelque chose qui a suscité la colère de Schwartz, qui s'est rué sur lui tandis que les deux équipes rentraient au vestiaire. Les 49ers et les Lions se sont approchés, tentant de ramener le calme - probablement parce qu'ils étaient complètement exténués d'un match marqué par des plaqués sévères, de nombreuses pénalités et trois changements de meneurs après la mi-temps.

David Akers a donné une avance de six points aux 49ers avec 1:02 à écouler lorsqu'il a réussi un placement de 37 verges.

Les Lions (5-1) ont eu l'opportunité d'effectuer un placement égalisateur ou de prendre les devants avec un autre touché, mais n'ont pas été en mesure d'obtenir un premier jeu contre une défensive polyvalente qui a semé la confusion dans la tête du quart Matthew Stafford dès le départ. La dernière progression des Lions a débuté avec le cinquième sac du quart de la rencontre des 49ers, et s'est terminée avec un attrapé et une passe latérale - à 69 verges de la zone des buts.