Le retour d’Adele fait exploser les recherches sur l’internet sur ses yeux et son trait de ligneur (eye-liner). Les fans veulent reproduire les yeux de chat de la chanteuse britannique, qui sont devenus sa marque de commerce.

Olivia Lévy
Olivia Lévy La Presse

Dès la publication plus tôt ce mois-ci du magazine Vogue britannique où Adele est en couverture, la recherche du mot « Adele Winged Eyeliner » sur Google Trend a augmenté de 850 %.

Son nouveau vidéoclip Easy on Me réalisé par Xavier Dolan a été vu plus de 75 millions de fois depuis son lancement jeudi dernier et les yeux de la chanteuse, tournés en gros plan, suscitent l’engouement.

Regardez le vidéoclip Easy on Me

« Le eye-liner, c’est indémodable, on ne se trompe pas, et c’est toujours beau. Adele bouleverse avec son retour par ses yeux remplis d’assurance. Ça lui donne du pouvoir et un regard qui dit : “C’est moi qui mène” et c’est pour cela que c’est impressionnant, d’où l’engouement », observe Jacques-Lee Pelletier, maquilleur de nombreux artistes du Québec.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM D’ADELE

Adele en couverture du magazine Vogue britannique

Michael Ashton, maquilleur de la chanteuse britannique, est lui-même devenu une vedette et a révélé, en 2016, le secret des yeux de l’autrice-compositrice-interprète qu’il maquille depuis ses débuts. Il utilise un ligneur noir en gel et s’assure, à l’aide d’un pinceau, de bien repasser sur le trait afin d’intensifier le regard.

Regardez le tutoriel (en anglais)

Pour Jacques-Lee Pelletier, qui a signé au cours de sa carrière de nombreuses campagnes de publicité dont celles où il transformait Benoit Brière en monsieur B, pour Bell, le eye-liner est une valeur sûre pour rehausser le regard. « C’est un classique, ça donne une touche d’élégance et de glamour. Rappelez-vous Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s, Sophia Loren, Brigitte Bardot et aujourd’hui Ariana Grande. » Il précise qu’il faut ajuster le départ du tracé selon la forme de l’œil pour que le regard ne tombe pas, car il doit, au contraire, donner de la hauteur et de la légèreté au regard.

Le maquilleur rappelle que pour obtenir une photographie comme celle de la couverture du magazine Vogue, il y a toute une équipe d’artisans qui veille à ce que la vedette soit parfaite : maquilleurs, coiffeurs, stylistes, assistants et photographes. « La photo est magnifique, mais pour avoir ce résultat, il y a beaucoup de travail, ne l’oublions pas. »