Créée il y a maintenant cinq ans, la marque Miljours Studio est le projet de Marie-Anne Miljours, diplômée de l’École supérieure de mode de l’UQAM et en maroquinerie.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

C’est après avoir travaillé comme aide-designer et directrice de production chez Betina Lou, puis pour la marque haut de gamme Rhié, à New York, que la jeune femme a vu l’opportunité de démarrer sa propre marque d’accessoires en cuir.

PHOTO ANDY MAPLE, FOURNIE PAR MILJOURS

Marie-Anne Miljours, la designer de Miljours Studio

« Depuis le début, on met de l’avant un souci d’écoresponsabilité et on veut s’inscrire dans le développement durable avec du cuir en tannage végétal — nous venons d’ailleurs d’obtenir notre certification, délivrée par le Consortium du cuir tanné végétal en Toscane, qui indique que tous nos accessoires sont produits à partir de cuir italien tanné végétal respectant les normes écologiques et environnementales strictes du consortium et garantissant la traçabilité des produits », explique-t-elle.

Cette certification écologique, que Miljours est la première entreprise québécoise à obtenir, assure notamment que les cuirs sont exempts de pétrole et que le travail est réalisé de façon artisanale, dans des conditions éthiques.

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR MILJOURS

La boutique Miljours a ouvert ses portes à la fin de 2019, rue Beaubien Est dans Rosemont, à Montréal.

En accord avec ses valeurs, elle propose donc des produits à l’esthétique intemporelle, avec des modèles qui restent année après année, comme le porte-document ou le sac banane.

Désirant aller encore plus loin en générant le moins de déchets possible, elle utilise également depuis quelque temps ses retailles de cuir pour faire des bijoux et autres accessoires comme des porte-clés.

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR MILJOURS

Depuis quelque temps, Miljours propose des boucles d’oreilles confectionnées à partir de retailles de cuir.

« En 2020, nous allons lancer une collection pour enfants avec nos retailles, comme des porte-tétine, des décorations pour chaussures, etc. », ajoute-t-elle.

Depuis la fin de 2019, Miljours est installée rue Beaubien Est, avec sa toute première boutique. Un projet de « longue haleine » qui a commencé par un changement du modèle d’affaires, afin de passer des points de vente dans différentes boutiques à une vente directe sans intermédiaire, par son site web, des marchés d’artisans et, désormais, son espace commercial.

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR MILJOURS

La boutique propose non seulement des produits de Miljours, mais aussi d’autres marques éthiques et écoresponsables.

Sur place, la designer propose aussi une sélection de marques majoritairement canadiennes qui ont la même vision de design durable et éthique que Miljours, que ce soit en beauté, pour la maison, de la papeterie, des bijoux ou des accessoires.

La nouvelle boutique, assez grande, compte un espace réservé aux boutiques éphémères (pop-up) et évènements en tout genre. La créatrice y propose ponctuellement des ateliers de fabrication afin d’initier tout un chacun aux techniques de confection d’accessoires en cuir.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Le sac banane, modèle populaire de la marque Miljours

Le prochain, consacré à la fabrication de boucles d’oreilles, aura lieu le 28 janvier (prix : 65 $ ce qui comprend les matières premières pour la confection), mais plusieurs autres auront lieu au cours des prochains mois.

426, rue Beaubien Est, Montréal

PHOTO PHIL BERNARD, FOURNIE PAR MILJOURS

La boutique Miljours offre une sélection de marques majoritairement canadiennes, axées sur la beauté, la maison, la papeterie, les bijoux et les accessoires.

> Consultez la page de Miljours : https://www.facebook.com/miljours.studio