Bien avant que les lunettes soient considérées comme une accessoire mode, la marque britannique Cutler and Gross a presque rendu glamour le fait d’être myope comme une taupe. Parlez-en à Elton John, son plus célèbre client. La Presse a rencontré Marie Wilkinson, directrice du design de la marque, lors de son passage à Montréal, dans le cadre du Festival Mode et Design.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Lorsqu’à l’âge de 8 ans, l’optométriste lui annonce qu’elle doit porter des lunettes, c’est la fête pour Marie Wilkinson. 

« J’étais tellement heureuse avec mes lunettes, j’avais l’impression de pouvoir gouverner le monde, a-t-elle raconté dans une entrevue accordée en marge de la conférence qu’elle a présentée, mardi dernier, chez Antoine Laoun Opticien, l’un des distributeurs des montures Cutler and Gross au Québec. Les autres étaient désolés pour moi. J’ai voulu les faire changer d’avis, je suppose. C’est une chose positive. C’est comme porter du maquillage, mais ça me permet de voir clairement. Si je peux voir, je peux marcher. Sans la vision, vous n’êtes pas utile. »

La tentation de troquer les montures pour des verres de contact ne se fait-elle jamais sentir ?

Non ! C’est comme si je sortais sans vêtements. Je ne rêverais pas de le faire. C’est mon maquillage. C’est la joie de voir et de voir confortablement aussi.

Marie Wilkinson

Elle souhaiterait que tous les presbytes et myopes de ce monde soient aussi fiers qu’elle de porter des lunettes. « C’est presque le dernier des tabous, observe celle qui a été formée comme opticienne et qui travaille chez Cutler and Gross depuis 36 ans. Les gens sont assez ouverts à propos de leur vie, de leurs problèmes, de leur sexualité, mais que savez-vous de la vision des gens ? […] Ils sont en déni. Ils gardent leurs lunettes dans leur poche, les sortent et les y remettent ensuite. »

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Quelques montures de la marque britannique Cutler and Gross.

Tout le contraire du plus célèbre client de Culter and Gross, Elton John, qui a déclaré à la radio de la BBC en 2010 en posséder près de 250 000 paires. « Depuis le début, les lunettes ont été essentielles à son look, remarque Marie Wilkinson, qui a participé, avec son équipe, au design de certains modèles portés par l’artiste. Je crois qu’il a senti qu’avec ces fantastiques accessoires, il avait l’air d’une rock star. Sans lunettes, il pourrait être n’importe qui. »

Cutler and Gross a conçu quelques modèles sur mesure pour le chanteur légendaire, mais le plus souvent, il arrive au magasin de façon spontanée, sans rendez-vous. « Il est comme un enfant dans un magasin de bonbons ! lance Marie Wilkinson. Il est sincèrement excité. Il ne peut pas attendre. Il les veut tout de suite. »

PHOTO FOURNIE PAR CUTLER AND GROSS

Le chanteur britannique Elton John
est un client fidèle de Cutler and Gross.

Fondé en 1969 à Londres par Tony Gross et Graham Cutler, Cutler and Gross fabriquait à l’origine des lunettes sur mesure pour ses clients. L’entreprise a grandi depuis, mais a conservé sa tradition artisanale. Les lunettes sont pensées à Londres, mais fabriquées en Italie dans la petite usine qu’elle possède dans les Dolomites. Elle est considérée comme une marque de luxe, ses montures se détaillant généralement autour de 500 $.

Marie Wilkinson, qui possède elle-même une collection de 205 paires de lunettes, souligne que les montures de la marque sont conçues pour être durables et réparées. « Un homme d’affaires aguerri dirait que ce n’est pas bon pour les affaires, mais c’est notre réputation qui est en jeu. »

Essentiellement en acétate, les collections Cutler and Gross sont souvent d’inspiration rétro, tantôt dans des tons sobres, tantôt dans des couleurs plus éclatées. Bien qu’elle souhaite voir les gens oser les couleurs vives et les formes moins classiques, la designer insiste sur l’importance de bien choisir son style de lunettes. « Tu dois être honnête avec toi-même. Si ce style ne te fait pas bien, ça ne fonctionnera pas. »

Elle ajoute que le confort est un aspect clé d’une lunette bien faite. « Vous devriez vous sentir aussi confortable avec vos lunettes que sans », indique-t-elle.

Cutler and Gross a collaboré avec plusieurs grands designers de mode au fil des ans, dont Paul Smith, son plus récent partenariat. À la fin de septembre, la marque lancera une collection spéciale soulignant son 50anniversaire avec des moutures aux couleurs vibrantes qui contrasteront avec le monde en noir et blanc de 1969.