Quatre suggestions de jeux de société pour meubler les journées en confinement, en famille, à deux ou même en solitaire.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Jeunesse : Magic Maze Kids

Rien ne va plus au Royaume des animaux : le roi a été transformé en grenouille. Les joueurs doivent unir leurs efforts pour rassembler, dans une forêt labyrinthique, tous les ingrédients nécessaires afin de préparer la potion magique qui lui redonnera son allure normale. Mais il y a un hic : chaque joueur dispose d’une action (ou si vous préférez, d’un déplacement dans une direction donnée) à laquelle les autres n’ont pas accès. Vers le haut, c’est toi, vers la droite, c’est moi, et ainsi de suite. Chaque joueur doit donc jouer au bon moment pour permettre au groupe de progresser dans sa cueillette. Sans collaboration, rien n’est possible.

Une fois les quatre niveaux de difficulté franchis, les enfants rompus aux règles du jeu voudront peut-être passer à une version plus complexe ? Ça tombe bien, elle existe ! En effet, les règles de ce jeu ont été adaptées pour les 5-6 ans à partir de la version originale, pensée pour « les grands » de 8 ans et plus. Ce dernier jeu, appelé simplement Magic Maze, a remporté moult prix depuis sa sortie en 2017. À vous de choisir la version qui correspond à l’âge de vos enfants.

Nombre de joueurs : de 2 à 4

Âge : 5 ans et plus

Durée : 15 minutes

Auteur : Kasper Lapp

Éditeur : Sit Down Games

Prix : 45 $

Grand public : The Game

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

The Game

Un autre jeu coopératif aux règles à ce point simplissimes qu’on se demande pourquoi personne n’y a pensé avant 2015, année de sa parution. Voyez : le ou les joueurs doivent se débarrasser de toutes les 98 cartes numérotées en les plaçant sur deux piles ascendantes et deux piles descendantes.

C’est tout ? C’est tout. Mais ce n’est pas si simple. Le hasard ne faisant pas toujours bien les choses, il arrive que placer certains numéros vienne saboter les efforts de tout le monde. Mais puisqu’il faut déposer deux cartes à chaque tour, impossible de se défiler...

Avec des parties courtes et la possibilité de jouer en solo, The Game s’avère un bon compagnon de confinement. À savoir : il existe plusieurs versions graphiques, plus ou moins colorées, du jeu, mais les règles restent les mêmes. Un jeu qui a été encensé partout dans le monde à sa sortie, avec raison.

Nombre de joueurs : de 1 à 5

Âge : 8 ans et plus

Durée : 20 minutes

Auteur : Steffen Benndorf

Éditeur : Oya

Prix : 17 $

Suggestion de pro : Welcome

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Welcome

Avec ce jeu sorti en 2018, Dany Simard, copropriétaire du pub ludique La Revanche, à Québec, propose aux joueurs de se glisser dans la peau d’architectes en plein boom démographique des années 50.

« Ce jeu sympathique et facile d’accès (aussi vendu sous le nom de Welcome to) peut être joué en solo, en duo ou avec un nombre illimité de personnes. C’est un jeu qui se prête bien à une partie en vidéoconférence, à condition que tout le monde puisse imprimer une feuille de jeu de chez soi.

« Chaque joueur est muni d’une feuille sur laquelle le plan d’un quartier résidentiel est dessiné. À chaque tour, trois cartes contenant des adresses de maison sont révélées et chacun des joueurs doit choisir une adresse à placer sur son plan, sachant que les numéros doivent être en ordre croissant, comme dans une vraie rue. Pour gagner un maximum de points, il faut aussi essayer de placer des piscines ou des parcs sur notre plan. Le joueur doit savoir prendre des risques, mais pas trop… Le gagnant est celui qui amasse le plus de points. »

À savoir : deux extensions du jeu de base sont déjà sur le marché et une nouvelle version indépendante, Welcome to New Las Vegas (sur le thème des casinos), vient d’arriver au Québec.

Nombre de joueurs : de 1 à 100

Âge : 10 ans et plus

Durée : 25 minutes

Auteur : Benoît Turpin

Éditeur : Blue Cocker

Prix : 30 $

Un jeu de cartes : la dame de pique

PHOTO GETTY IMAGES

La dame de pique se joue avec un paquet de cartes, sans les jokers.

Voici un jeu de cartes convivial, dans lequel le joueur qui comptabilise le moins de points l’emporte.

Les 52 cartes sont distribuées aux joueurs. Chacun se retrouvera donc avec 13 cartes en main, qu’il doit cacher à ses adversaires. Il faut savoir que les cartes n’ont pas toutes la même valeur. Les cartes de cœur valent toutes un point et la dame de pique compte pour 13 points. Les autres cartes valent zéro.

À la première ronde de jeu, chacun des joueurs donne trois cartes de son jeu au joueur assis à sa gauche. Le moment est bon pour refiler la dame de pique (ou les cœurs) à quelqu’un d’autre…

Une fois les cartes échangées, c’est le joueur qui possède le 2 de trèfle dans son jeu qui commence, avec la carte de son choix. Les autres joueurs sont obligés de jouer à leur tour la couleur demandée. Si un joueur ne possède pas cette couleur, il peut alors jouer une carte de couleur différente.

C’est le joueur qui a posé la carte la plus forte dans la couleur demandée qui prend le pli et commence le tour suivant. La valeur des cartes, de la plus faible à la plus forte, va comme suit : 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, valet, dame, roi, as.

Il faut toutefois savoir que lors du premier tour, aucun joueur ne peut poser une carte qui vaut des points, c’est-à-dire du cœur ou la dame de pique. Il est aussi interdit de jouer du cœur si aucun joueur n’a encore posé de cœur lors d’un tour précédent.

À la fin du dernier tour (lorsque les joueurs ont posé leurs 13 cartes), chaque joueur compte les points amassés devant lui. Chaque joueur note son nombre de points sur une feuille de pointage et une nouvelle ronde commence.

Cette fois, chaque joueur donne trois de ses cartes au joueur assis à sa droite. Au troisième tour, les cartes sont données au joueur qui se trouve en face. Au quatrième, les joueurs gardent leurs cartes telles qu’elles ont été distribuées au départ. Puis on recommence : gauche, droite, devant, pas d’échange…

La partie s’arrête lorsqu’un joueur amasse 100 points. Le gagnant, on le rappelle, est celui qui a le moins de points.

À savoir : si un joueur réussit à amasser tous les cœurs et la dame de pique, il marque un Grand Chelem. Tous ses adversaires devront alors ajouter 26 points à leur score.

Nombre de joueurs : 4

Matériel : 1 paquet de cartes, sans les jokers