En manque d’idées pendant le confinement ? Pourquoi ne pas faire de la vraie science avec les enfants ?

Marie Tison Marie Tison
La Presse

C’est facile. Il suffit d’observer les oiseaux à partir de la fenêtre, du balcon ou de la cour arrière et de rapporter ces observations sur le site internet eBird. Ces données pourront être utilisées par des scientifiques ou des spécialistes de la conservation.

Le scientifique en chef du Québec et le Regroupement QuébecOiseaux ont lancé ce programme, « Des oiseaux à la maison », pour la durée du confinement.

IMAGE FOURNIE PAR QUÉBECOISEAUX. ILLUSTRATION GUILLAUME CHARETTE

Première page de la liste illustrée des oiseaux fréquemment observés au Québec.

Sur son propre site internet, QuébecOiseaux explique le programme, montre en détail comment rapporter les observations sur eBird et fournit une liste illustrée des oiseaux les plus fréquemment observés dans la région. QuébecOiseaux offre également des dessins d’oiseaux à colorier et une feuille de « bingo oiseaux » pour s’amuser en famille.

« Ce projet, simple et accessible, permet de se familiariser avec la méthodologie scientifique et de contribuer aux connaissances sur les oiseaux qui nous entourent, tout en relaxant, malgré le contexte d’anxiété actuel », souligne Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec.

> Consultez le site de QuébecOiseaux