Jasmin Roy et Sophie Desmarais ont rencontré vendredi à l’Élysée la première dame de France, Brigitte Macron, pour parler d’un partenariat entre la France et le Québec pour lutter contre les violences scolaires.

Olivia Lévy Olivia Lévy
La Presse

« C’était une formidable rencontre qui a duré deux heures. Mme Macron est très sensible à ce problème, étant une ancienne enseignante, a confié Jasmin Roy en entrevue téléphonique.

La violence à l’école est un problème qui se retrouve dans le monde entier, c’est bon d’avoir une concertation, d’aller tous dans la même direction et de s’inspirer de ce qui se fait des deux côtés de l’Atlantique. »

Le premier colloque sur les saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles à l’école aura lieu demain et mardi à l’ambassade du Canada en France.