Plusieurs personnalités et vedettes apportent leur contribution en cette période de crise : elles rendent accessible à tous leur savoir-faire, gratuitement et généreusement.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

Cloîtré à la maison, Ricardo ne se voyait pas se tourner les pouces en attendant la fin de la crise. Il a donc décidé d’offrir gracieusement ce qu’il sait le mieux faire : apprendre à cuisiner à monsieur et à madame Tout-le-Monde, un véritable service essentiel en ces temps de confinement.

Lorsque Radio-Canada lui a annoncé que la diffusion de son émission Ricardo était suspendue temporairement pour permettre aux Canadiens de voir le point de presse du premier ministre, Justin Trudeau, Ricardo Larrivée était plus que déçu. S’il y a un moment où les gens ont du temps pour cuisiner, fait-il remarquer en entrevue à La Presse, c’est bien lorsqu’ils sont obligés de rester chez eux !

Sur un coup de tête, il y a deux semaines, alors qu’il faisait son pain, le populaire chef a pris son téléphone intelligent et il s’est filmé. Puis il a lui-même fait le montage de cette vidéo et il l’a diffusée sur Facebook en direct, une première pour cet homme qui est loin de se définir comme un geek de l’informatique. Bien au contraire.

Un étonnement général a suivi dans sa maisonnée de Chambly, où il est confiné avec sa conjointe, Brigitte Coutu, et ses trois filles : « La vidéo est devenue virale, avec plus d’un million de vues ! »

Je me suis dit, j’en refais d’autres ! Je me mets au service des gens.

Ricardo Larrivée, chef et entrepreneur

Il s’est acheté « deux kits de youtubeur », comme il dit, pour quelques centaines de dollars, et il a commencé à faire une recette par jour. Il va même parfois jusqu’à préparer son véritable souper devant les yeux du public, ce qu’il n’avait jamais osé faire avant.

Sa complice de toujours, Brigitte Coutu, se tient près de la caméra et elle lit les questions que des personnes posent en direct à son partenaire de cœur et d’affaires. C’est fait à la bonne franquette et dans la bonne humeur. Tout en donnant des conseils de cuisine, la vedette parle à la caméra comme à un ami. Il raconte moult anecdotes sur sa vie, ses champs d’intérêt, comme s’il parlait à des convives réunis chez lui un samedi soir.

Rien d’étonnant : il reçoit des milliers de commentaires pour chacune de ses vidéos. Signe que les gens aiment ce chef cuisinier, bien sûr, mais aussi qu’il comble un besoin.

Le nouveau youtubeur ne cache pas qu’avant la pandémie, il ne répondait pas lui-même aux internautes sur les réseaux sociaux. D’autres membres de son équipe s’occupaient de cette tâche. « Mais maintenant, je lis tous les commentaires. Je peux lire et répondre jusqu’à 1 heure du matin ! »

« On se préoccupe plus des autres en ce moment. Il y a ça de beau dans toute cette marde » lance le chef spontanément.

Pas rose

Comme pour beaucoup d’entrepreneurs, la situation de Ricardo Larrivée et de Brigitte Coutu est loin d’être rose. Tous deux ont dû mettre à pied la majorité de leurs employés, dont des gens qui travaillent avec eux depuis pratiquement le début.

Parmi eux, il y en a qui ont offert « de s’impliquer bénévolement » dans son projet de confinement. « C’est beau, hein ? » lance-t-il avec émotion.

Maude Bourcier-Bouchard a par exemple décidé d’écrire une infolettre chaque jour pour accompagner la vidéo de Ricardo. Et le conjoint d’une autre ancienne employée est venu déposer un « bon micro » chez lui, parce que dans les premières vidéos, « le son était bien trop écho, c’était effrayant ».

Depuis le début de la crise, côté recettes, ses disciples ont eu le droit à un tofu général Tao, des cocktails « réconfortants » et des guimauves trempées dans le chocolat et au quinoa. Il fera bientôt des bagels. Et aussi, il invitera virtuellement les gens dans sa cour pour leur montrer comment ensemencer.

Cet été, il y a bien des chances qu’on ne parte pas en vacances, et même, qu’on ne sorte pas de notre cour. C’est un bon moment pour se faire un jardin ou agrandir le nôtre.

Ricardo Larrivée

Lorsque Ricardo cuisine ou jardine, il ne voit pas le temps passer. C’est ce qu’il espère offrir aux personnes qui suivent ses recettes en ligne. « Je veux aider les gens à s’évader par la cuisine. »

Il conclut : « Tant que les gens ne seront pas tannés, je serai là, avec mes vidéos. Chaque jour. »

Voyez les vidéos de Ricardo sur Facebook