Des adversaires s’affrontent depuis des millénaires de l’autre côté du Pacifique. Au fil des siècles, ce jeu de hasard a migré à travers les continents et les Québécois s’y défient depuis des décennies.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Hier, les adeptes chevronnés du légendaire roche-papier-ciseaux ont testé leur stratégie lors d’un tournoi épique, qui s’est déroulé dans l’allégresse à l’Aire commune, dans le Mile End.

« Roche, papier, ciseaux… ! » Et vlan ! Cent cinquante personnes ont lâché leur fou au « Tournoi extrême de Roche Papier Ciseaux » organisé par Poches & Fils, hier soir.

Un événement festif où la prétention cédait la place à l’hilarité et où les participants ont retrouvé leur cœur d’enfant.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Charlie, 8 ans, fière représentante des moins de 18 ans et son paternel, Christian Parent.

Charlie, 8 ans, fière représentante des moins de 18 ans, a dominé la première ronde en remportant neuf parties de suite.

Son paternel, Christian Parent, est l’un des rares à avoir réussi à déjouer la redoutable gamine, qui avait, de son propre aveu, longuement affûté sa stratégie avant la compétition.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

« On essaie de faire des trucs ludiques, comme un tournoi de ballon-chasseur et de mini-putt. On cherchait une autre activité, un sport ludique qui rassemblait du monde. Même si ce n’est pas vraiment un sport ! », explique Anthony Vendrame, président de Poches & Fils.

« On essaie de faire des trucs ludiques, comme un tournoi de ballon-chasseur (Dodge Couille) et de mini-putt (Trou de golf).

“On cherchait une autre activité, un sport ludique qui rassemblait du monde. Même si ce n’est pas vraiment un sport !”, explique Anthony Vendrame, président de Poches & Fils.

Sur le même ton amusé, on pouvait lire sur la page Facebook de l’événement : “[…] ramène tes skills à l’Aire Commune pour défier tes amis au sport le plus extrêmement safe sur terre ! Ta mère a même pas à s’inquiéter !”

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Ce jeu de hasard est pratiqué en Occident depuis le XIXe siècle et s’est largement répandu depuis.

Ce jeu de hasard est pratiqué en Occident depuis le XIXe siècle et s’est largement répandu depuis.

À voir les matchs enlevants qui se jouaient hier et le cœur que les participants y mettaient — “As-tu remarqué ? Les ciseaux reviennent plus souvent”, chuchotait un participant à son ami –, force est de constater qu’il se pratique (presque) sérieusement depuis !

Il faut dire qu’il fascine et amuse tant par sa simplicité que par la quasi-absence de stratégie.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Déjà au milieu du XVIIe siècle, on jouait à roche-papier-ciseaux en Chine et au Japon.

Déjà au milieu du XVIIe siècle, on jouait à roche-papier-ciseaux en Chine et au Japon.

De véritables tournois sont organisés un peu partout dans le monde, notamment au Japon, où les compétitions sont prises avec le plus grand des sérieux (il vaut la peine d’aller regarder des vidéos sur YouTube !).

“Ça me fait tellement rire, ils prennent ça super au sérieux. Tu regardes des vidéos, et là, tu entends le commentateur dire : ‘Et pour 250 $…’, et là, ça se joue en trois secondes !”, s’amuse Anthony.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

L’autre cofondateur de Poches & Fils, Nicolas Dubeau, s’est laissé prendre au jeu. Il avait le sourire d’un gamin durant la compétition : “Il faut que tu joues ! C’est fou, j’ai vraiment la patate qui pompe ! ».

L’autre cofondateur de Poches & Fils, Nicolas Dubeau, s’est laissé prendre au jeu. Il avait le sourire d’un gamin durant la compétition : “Il faut que tu joues ! C’est fou, j’ai vraiment la patate qui pompe !”, a-t-il lancé après son premier affrontement.

“Wow ! La petite Charlie a gagné neuf fois en ligne ? C’est quoi, les chances ? !”, a-t-il constaté avant de faire le calcul, en bon actuaire de formation qu’il est.

“Deux chances sur 1000 !”

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Fidèles à leur sens de l’humour potache, les jeunes entrepreneurs ont choisi de récompenser les meilleurs joueurs (ou plutôt les plus chanceux) par des prix tout indiqués comme LA ceinture officielle du Maître du Roche Papier Ciseaux.

Fidèles à leur sens de l’humour potache, les jeunes entrepreneurs ont choisi de récompenser les meilleurs joueurs (ou plutôt les plus chanceux) par des prix tout indiqués : le prix roche — un CD Best of de Roch Voisine —, le prix papier — 250 $ en argent — et le prix ciseaux — une carte-cadeau de 50 $ pour une coupe de cheveux chez Le 7 carré.

On pouvait aussi gagner une caisse de GURU par mois pendant un an et… LA ceinture officielle du Maître du Roche Papier Ciseaux, rien de moins !

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

“On ne vend pas de vêtements sur place, on ne parle pas de nos produits. C’est surtout pour mettre de l’avant la personnalité de la marque, un peu comme Red Bull, qui fait des activités extrêmes.”

“On ne vend pas de vêtements sur place, on ne parle pas de nos produits. C’est surtout pour mettre de l’avant la personnalité de la marque, un peu comme Red Bull, qui fait des activités extrêmes.

‘On se dit que si Poches & Fils était une personne, elle organiserait des tournois de roche-papier-ciseaux. C’est vraiment destiné à rencontrer les gens qui tripent sur notre marque’, explique le cofondateur de l’entreprise qui a vu le jour dans un petit salon de Varennes, ‘plaque tournante de la mode québécoise’, en 2015.

‘On est rendus 30 personnes, se réjouit-il. Nous, on vend nos idées créatives. Et ça, ça part des gens, alors il faut s’entourer de gens un peu fous comme nous !’