Source ID:; App Source:

Épicerie: l'achat impulsif compte pour 40%

Les achats impulsifs à l'épicerie compteraient pour 40%,... (Photo: La Presse)

Agrandir

Les achats impulsifs à l'épicerie compteraient pour 40%, selon une étude réalisée par la firme GFK.

Photo: La Presse

Si peu de consommateurs se présentent à l'épicerie avec une liste écrite, la plupart des gens savent à peu près ce qu'ils veulent mettre dans le panier. Mais la décision ultime se fait sur place, dans 70% des cas, révèle une étude de la firme de recherches GFK, faite en Allemagne.

Pour établir leurs conclusions, des chercheurs se sont placés à l'entrée des supermarchés. Ils ont demandé aux clients ce qu'ils comptaient acheter, puis ont fait l'inspection des paniers, à la sortie. Après avoir étudié 800 cas, ils concluent que la force de la marque compte pour beaucoup dans le choix d'un produit.

Si le consommateur sait qu'il veut du bouillon de poulet, il choisira davantage une marque reconnue lorsqu'il se trouvera devant les tablettes. Par contre, les clients qui savent exactement ce qu'ils vont chercher, et qui savent exactement quelle marque ils comptent acheter, changent rarement d'avis.

Quant aux achats impulsifs, pas du tout prévus à l'arrivée, ils comptent pour 40%, ce qui expliquerait bien pourquoi les géants de l'alimentation multiplient les présentoirs pompeux pour capter l'attention des consommateurs. Ce qu'ils réussissent plutôt bien.

 




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer