La saison des salons d’artisans est officiellement entamée. Pour l’occasion, notre équipe vous présente 10 artisans coups de cœur qui participent à un de ces évènements au cours des prochaines semaines.

Publié le 27 nov. 2021
Sophie Ouimet
Sophie Ouimet La Presse
Sylvain Sarrazin
Sylvain Sarrazin La Presse
Isabelle Morin
Isabelle Morin La Presse

À la mémoire de Mariette

  • « J’avais envie d’élaborer un modèle d’assiettes qui me ressemblait, qui portait vraiment ma signature », explique Goye.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    « J’avais envie d’élaborer un modèle d’assiettes qui me ressemblait, qui portait vraiment ma signature », explique Goye.

  • La collection se veut un hommage à la grand-maman de la céramiste, grâce à son petit côté chic, mais rétro en même temps.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    La collection se veut un hommage à la grand-maman de la céramiste, grâce à son petit côté chic, mais rétro en même temps.

  • La collection Mariette compte des assiettes, des gobelets et des bols.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    La collection Mariette compte des assiettes, des gobelets et des bols.

1/3
  •  
  •  
  •  

La céramiste Goye sera au Souk MTL cette année, en compagnie de ses souvenirs d’enfance. Elle y présentera sa nouvelle collection, Mariette, à la mémoire de sa grand-maman. « J’ai habité plusieurs années avec ma grand-mère, donc on était très proches, raconte Stéphanie Goyer-Morin. C’est une collection qui me fait penser à elle par son côté très chic, mais avec quelque chose de rétro en même temps, grâce au beige, au picoté. La maison familiale était d’ailleurs très brune et beige ! » L’ensemble Mariette compte des assiettes, des gobelets et des bols, dans le style résolument féminin qui caractérise le travail de Goye. La céramiste exposera également une collection plus ancienne, Festons, dont les morceaux s’agencent bien avec la nouvelle, ainsi que son éternel soliflore — un petit vase dans lequel on peut mettre une fleur et un peu d’eau –, dont la popularité ne se dément pas.

Consultez le site de Goye

Pour l’amour du bois recyclé

  • Le coupe-légumes est l’un des articles les plus populaires auprès des familles.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ATELIER SAINT-CERF

    Le coupe-légumes est l’un des articles les plus populaires auprès des familles.

  • Une gamme retravaillée d’animaux en bois sculpté sera présentée au marché de Noël Etsy.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ATELIER SAINT-CERF

    Une gamme retravaillée d’animaux en bois sculpté sera présentée au marché de Noël Etsy.

  • Alain Laferrière fabrique les jouets lui-même, et deux de ses garçons lui donnent un coup de pouce avec la finition et l’emballage.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ATELIER SAINT-CERF

    Alain Laferrière fabrique les jouets lui-même, et deux de ses garçons lui donnent un coup de pouce avec la finition et l’emballage.

  • En plus des animaux, l’Atelier fabrique de petites voitures également en bois recyclé.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ATELIER SAINT-CERF

    En plus des animaux, l’Atelier fabrique de petites voitures également en bois recyclé.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Il est surtout connu pour son charmant petit couteau de bois, destiné aux enfants qui veulent donner un coup de main dans la cuisine sans y laisser un doigt ! Mais l’Atelier Saint-Cerf offre aussi, et surtout, des jouets ludiques en bois recyclé. « Je fabrique des animaux, des voitures, des fusées, des catapultes, tous des petits objets qui vont amuser les enfants, précise le créateur de l’Atelier, Alain Laferrière. Puis je leur donne une petite twist vintage, comme on peut s’imaginer ces objets il y a 50 ans, avant que le plastique n’arrive en masse. » Puisqu’il est établi à Sherbrooke, il participera au marché de Noël d’Etsy de la ville. L’artisan présentera une gamme d’animaux retravaillée, ainsi que son coupe-légumes, toujours aussi populaire. Les adultes ne seront pas en reste, puisqu’ils pourront s’offrir de petites cuillers en bois sculpté destinées aux épices fines.

Consultez le site de l’Atelier Saint-Cerf

La transmission d’un savoir-faire

  • Louie Le Couster dans son atelier, où la production va bon train en vue du Souk MTL

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

    Louie Le Couster dans son atelier, où la production va bon train en vue du Souk MTL

  • Les clients auront le choix entre faire eux-mêmes le cannage du rotin ou acheter le produit déjà fini.

    PHOTO LAURENCE POIRIER, FOURNIE PAR LOUIE GEORGE MICHAEL

    Les clients auront le choix entre faire eux-mêmes le cannage du rotin ou acheter le produit déjà fini.

  • Deux meubles sont proposés dans la collection Yes you cane. Ici, le hublot, décoration murale en rotin et en bois d’érable.

    PHOTO LAURENCE POIRIER, FOURNIE PAR LOUIE GEORGE MICHAEL

    Deux meubles sont proposés dans la collection Yes you cane. Ici, le hublot, décoration murale en rotin et en bois d’érable.

  • L’autre meuble de la collection : une jardinière. Le bois d’érable est d’ailleurs le matériau fétiche de la designer.

    PHOTO LAURENCE POIRIER, FOURNIE PAR LOUIE GEORGE MICHAEL

    L’autre meuble de la collection : une jardinière. Le bois d’érable est d’ailleurs le matériau fétiche de la designer.

  • L’échelle Pamela Undersun sera également présentée au souk. Au-delà de son aspect ludique, elle peut servir de rangement pour des revues ou du linge de maison.

    PHOTO LAURENCE POIRIER, FOURNIE PAR LOUIE GEORGE MICHAEL

    L’échelle Pamela Undersun sera également présentée au souk. Au-delà de son aspect ludique, elle peut servir de rangement pour des revues ou du linge de maison.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si le Souk MTL était l’occasion de fabriquer quelque chose de ses mains ? C’est le pari audacieux que propose la designer Louie Le Couster, avec deux créations en rotin (un hublot décoratif ou sa variante, avec un porte-plante) que les gens peuvent monter eux-mêmes à l’aide d’un peu d’huile de coude et quelques outils. « J’ai créé un nouveau produit pour apprendre aux gens à canner le rotin, explique la designer, formée comme architecte à l’origine. L’idée, c’était de transmettre ce savoir-faire qui est en train de se perdre un peu. » Louie George Michael (du nom de son atelier) présentera aussi une échelle en érable baptisée… Pamela Undersun ! « Ma ligne de meubles est très orientée vers l’inspiration balnéaire. Chacun de mes meubles a un nom qui vient des célébrités des années 1980, comme celui de la marque, d’ailleurs. C’est une échelle d’inspiration piscine, mais qui a aussi une utilité de rangement. »

Consultez le site de Louie George Michael

Dave Fortin confère une âme aux lames

  • Les lames comme les manches sont finement travaillés.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE COUTEAUX DEVA

    Les lames comme les manches sont finement travaillés.

  • Les couteaux créés par Dave Fortin sont destinés à la cuisine, comme ceux-ci. D’autres s’adressent aux chasseurs et aux pêcheurs.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE COUTEAUX DEVA

    Les couteaux créés par Dave Fortin sont destinés à la cuisine, comme ceux-ci. D’autres s’adressent aux chasseurs et aux pêcheurs.

  • Indubitablement, de nombreuses réalisations du coutelier évoquent des rivages.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE COUTEAUX DEVA

    Indubitablement, de nombreuses réalisations du coutelier évoquent des rivages.

  • Un travail de grande précision se retrouve dans ces pièces uniques.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE COUTEAUX DEVA

    Un travail de grande précision se retrouve dans ces pièces uniques.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

À 13 ans, il fabriquait son premier couteau. En 2005, Dave Fortin fondait son atelier professionnel après une tranche de vie révélatrice en Inde, n’ayant eu de cesse d’affûter sa technique et de peaufiner sa maîtrise de la coutellerie. Aujourd’hui, l’artisan, qui sera au Salon des métiers d’art du Québec (SMAQ), se consacre entièrement à son art en produisant des pièces uniques destinées à la cuisine, à la pêche, à la chasse ou au simple plaisir du toucher et des yeux. Inspirées par les rivages du Saint-Laurent (l’artisan est originaire de Cap-Santé), ses œuvres reflètent en réalité toutes sortes de facettes de la nature, gravées avec une finesse digne de la dentelle. Ici, on semble distinguer une côte maritime grugée par les vagues ; là, on croit deviner une carte topographique ; sur cet autre, des flocons de neige paraissent s’être incrustés à jamais dans l’acier. Le plus difficile, c’est de trancher entre eux !

Consultez le site de Couteaux Deva

Un éventail du vitrail

  • Ce plateau en verre et en bambou peut s’intégrer dans un service.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VITRAIL MOSAÏQUE

    Ce plateau en verre et en bambou peut s’intégrer dans un service.

  • Table en mosaïque réalisée avec de petites tesselles de verre récupérées

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VITRAIL MOSAÏQUE

    Table en mosaïque réalisée avec de petites tesselles de verre récupérées

  • Des cadres de vitrail peuvent être suspendus devant une fenêtre pour créer une ambiance colorée dans la maison.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VITRAIL MOSAÏQUE

    Des cadres de vitrail peuvent être suspendus devant une fenêtre pour créer une ambiance colorée dans la maison.

  • Veilleuse électrique originale coiffée d’un vitrail circulaire

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VITRAIL MOSAÏQUE

    Veilleuse électrique originale coiffée d’un vitrail circulaire

  • Les animaux créés par Marylène Ménard sont étonnants !

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VITRAIL MOSAÏQUE

    Les animaux créés par Marylène Ménard sont étonnants !

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le verre, c’est le rayon de cette artisane qui jongle avec une large palette de techniques, du vitrail à la mosaïque. Avec la complicité de Robert Biron, chargé de façonner le métal, Marylène Ménard propose une gamme de créations dont la disparité a de quoi étonner, à découvrir au SMAQ. Y sont intégrés toutes sortes d’éléments déroutants, tels que montres anciennes, boutons de couture, touches de clavier, voiturettes et autres éléments insolites. Du côté des mosaïques, de simples bougeoirs aux couleurs vives côtoient des sous-plats résistants à la chaleur, des tables basses originales ou des lampes-mannequins. L’œil est irrémédiablement attiré par ses animaux en mosaïque 3D, œuvres d’art décoratives. Du côté des vitraux, on remarque des veilleuses colorées, de jolis cadres à placer devant une fenêtre, mais aussi des œuvres pour l’extérieur en dalle de verre, une technique qu’elle a perfectionnée en France l’an passé. Lumineux !

Consultez le site de Vitrail Mosaïque

Effluves du Pérou

  • Les bâtonnets de Palo Santo sont utilisés depuis des siècles pour des activités spirituelles au Pérou. Ceux de Val Aromathérapie sont issus d’une culture responsable.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VAL AROMATHÉRAPIE

    Les bâtonnets de Palo Santo sont utilisés depuis des siècles pour des activités spirituelles au Pérou. Ceux de Val Aromathérapie sont issus d’une culture responsable.

  • Savons exfoliants à l’avoine

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VAL AROMATHÉRAPIE

    Savons exfoliants à l’avoine

  • Bougie en cire de soja, exempte de parabènes. Le récipient a été fabriqué par le potier Benoit Daigle.

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VAL AROMATHÉRAPIE

    Bougie en cire de soja, exempte de parabènes. Le récipient a été fabriqué par le potier Benoit Daigle.

  • Shampoings solides à base d’huile d’aguaje et de beurre de Murumuru, ingrédients péruviens

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE VAL AROMATHÉRAPIE

    Shampoings solides à base d’huile d’aguaje et de beurre de Murumuru, ingrédients péruviens

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Cette petite entreprise familiale née à Montréal vogue entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, grâce à un duo de fondatrices originaires du Pérou, à découvrir à Souk MTL. Sofia Llancari et Valeria Manrique puisent dans le répertoire des ressources naturelles et des traditions de leur pays pour mettre au point toutes sortes de produits embaumants pour la maison ou le corps : shampoings et savons solides (à base d’huile d’aguaje et de beurre de Murumuru), bougies parfumées, huiles essentielles ou bâtons à brûler. L’accent est mis sur le côté naturel, biologique et éthique des produits, non testés sur les animaux ou issus de sources responsables. Par exemple, les bâtonnets de Palo Santo, dont l’utilisation traditionnelle remonte aux Incas, proviennent de forêts protégées et entretenues, tout comme les huiles, extraites de réserves contrôlées.

Consultez le site de VAL Aromathérapie

Faire écho aux éléments

  • La céramiste propose des créations raffinées et poétiques.

    PHOTO FOURNIE PAR MAKIKO NAKAMURA-HICHER

    La céramiste propose des créations raffinées et poétiques.

  • Makiko Nakamura-Hicher a été formée auprès d’une potière de Kyushu, au Japon.

    PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM DE MAKIKO NAKAMURA-HICHER

    Makiko Nakamura-Hicher a été formée auprès d’une potière de Kyushu, au Japon.

  • La collection L’azur m’ayant abandonnée présente des créations en argile, patinées comme si elles avaient attendu pendant des siècles.

    PHOTO FOURNIE PAR MAKIKO NAKAMURA-HICHER

    La collection L’azur m’ayant abandonnée présente des créations en argile, patinées comme si elles avaient attendu pendant des siècles.

  • La collection L’azur m’ayant abandonnée présente des créations en argile prenant la couleur des océans.

    PHOTO FOURNIE PAR MAKIKO NAKAMURA-HICHER

    La collection L’azur m’ayant abandonnée présente des créations en argile prenant la couleur des océans.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Née à Hokkaido, la céramiste montréalaise Makiko Nakamura-Hicher été formée en design et au tournage auprès d’une potière de Kyushu, dans le sud-ouest du Japon. À découvrir à Souk MTL, ses créations raffinées et poétiques sont travaillées avec sensibilité. Leurs formes sont irrégulières, leurs finis, patinés comme si le temps y avait laissé son empreinte. Avec L’azur m’ayant abandonnée, sa dernière collection, l’artisane propose des pièces dont les contours semblent avoir été travaillés par les éléments, « comme si elles avaient été oubliées au fond des mers et qu’elles s’étaient recouvertes d’algues et de coquillages en prenant la couleur des océans », décrit celle qui puise l’essence de son inspiration dans la nature et les vieux objets. « Mes créations sont contemporaines, mais j’aime qu’elles aient l’air d’avoir du vécu et une histoire à conter. »

Consultez le site de Makiko Ceramic

Ingénieux surcyclage

  • Philippe Charlebois Gomez donne une seconde vie à des grillages de ventilateur, entre autres.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Philippe Charlebois Gomez donne une seconde vie à des grillages de ventilateur, entre autres.

  • Création de Studio Botté

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Création de Studio Botté

  • Création de Studio Botté

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Création de Studio Botté

  • Création de Studio Botté

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Création de Studio Botté

  • Création de Studio Botté

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Création de Studio Botté

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment donner une seconde vie à un grillage de ventilateur ou à des stores abîmés ? Philippe Charlebois Gomez résoudra l’énigme de brillante façon, motivé par la contrainte et le désir de réinventer la création au XXIsiècle. L’artisan à l’origine de Studio Botté a d’abord fait ses classes chez Lambert & Fils, avant de voler de ses propres ailes. Son leitmotiv ? « Étirer la vie d’objets désuets qui ont encore énormément de potentiel. » Les Montréalais, observe-t-il, sont particulièrement généreux en matériaux réutilisables, qu’ils fournissent en abondance… dans leurs poubelles. Chacune des créations de Studio Botté est issue d’une récupération urbaine et se réincarne au gré des inspirations du designer, dont l’atelier est rempli de ce qu’il considère comme des trésors oubliés. Au Souk MTL, il dévoilera une nouvelle série de luminaires, fruit d’une collaboration avec le concepteur Mathieu Leclerc, de Knowhow, élaborée à partir de tabourets mal aimés qui, une fois morcelés, renaissent de lumineuse façon.

Consultez le site de Studio Botté

L’impression fait main

  • La designer textile Marianne Harvey

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MARIANNE HARVEY

    La designer textile Marianne Harvey

  • Carrés de soie de la collection Récits, par Marianne Harvey

    PHOTO FOURNIE PAR MARIANNE HARVEY

    Carrés de soie de la collection Récits, par Marianne Harvey

  • Marianne Harvey a un parti pris pour le côté brouillon et naïf.

    PHOTO FOURNIE PAR MARIANNE HARVEY

    Marianne Harvey a un parti pris pour le côté brouillon et naïf.

  • Les étoffes de la créatrice textile témoignent d’un savoir-faire minutieux.

    PHOTO FOURNIE PAR MARIANNE HARVEY

    Les étoffes de la créatrice textile témoignent d’un savoir-faire minutieux.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Marianne Harvey a développé son style géométrique doublé d’une maladresse calculée au Centre de design et d’impression textile de Montréal (CDITM). La designer a un net parti pris pour le côté brouillon et naïf du rendu plutôt que pour les formes parfaites, mais ses étoffes témoignent d’un savoir-faire minutieux. Ses motifs sont peints à la main, et ses colorants, fabriqués de manière artisanale. Récits, sa première collection, a remporté le prix Simons du CDITM. Elle s’articule autour de quatre contes occidentaux classiques qui ont marqué la créatrice, dont Le petit chaperon rouge. « J’ai essayé de traduire l’ambiance à travers des jeux de couleurs et de motifs. » L’histoire se « raconte » à la façon de Marianne Harvey sur des carrés de soie imprimés en sérigraphie et en série limitée. À découvrir à La Petite Station, au Souk MTL et aux Puces Pop.

Consultez le site de Marianne Harvey

Des motifs, encore des motifs

  • Martin Dupuis a fondé Maison Lacombe il y a un an, en pleine pandémie !

    PHOTO FOURNIE PAR MARTINE DUPUIS

    Martin Dupuis a fondé Maison Lacombe il y a un an, en pleine pandémie !

  • Au Souk MTL, Maison Lacombe présentera ses mini-tapis, qui peuvent servir de coussins de chaises, de simples décorations ou même de sous-plats !

    PHOTO FOURNIE PAR MARTINE DUPUIS

    Au Souk MTL, Maison Lacombe présentera ses mini-tapis, qui peuvent servir de coussins de chaises, de simples décorations ou même de sous-plats !

  • Les deux petits tapis de la collection Lovely seront offerts en quantité très limitée.

    PHOTO FOURNIE PAR MARTINE DUPUIS

    Les deux petits tapis de la collection Lovely seront offerts en quantité très limitée.

  • Du tout petit à l’infiniment grand : cinq tapis de grande dimension seront également présentés sur place.

    PHOTO FOURNIE PAR MARTINE DUPUIS

    Du tout petit à l’infiniment grand : cinq tapis de grande dimension seront également présentés sur place.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Martine Dupuis a lancé son atelier créatif, Maison Lacombe, en pleine pandémie, il y a un an. « Le Souk MTL, c’est un peu mon lancement dans le monde ! », dit-elle en riant, alors qu’elle est de la 18édition de l’évènement. Elle a donc créé, spécialement pour l’occasion, deux mini-tapis tirés de sa collection Lovely, offerts en quantité très limitée. « Ils peuvent servir de coussins de chaises, de décorations, ou même être posés au mur, précise-t-elle. Je vais en avoir une vingtaine, 10 de chaque couleur. » L’artisane y exposera également cinq de ses grands tapis, tous uniques, fabriqués patiemment à la main avec de la laine du Québec. « Chacun des tapis est comme une œuvre d’art, mais sur un même thème », résume-t-elle. Celle qui a trouvé sa vocation dans le design de motifs a même dessiné, entre deux projets, la page couverture du dernier livre de Sarah-Maude Beauchesne.

Consultez le site de Maison Lacombe

Des salons à visiter et à découvrir

Souk MTL

Du 1er au 5 décembre, à Place Ville Marie.

Consultez le site de Souk MTL

Salon des métiers d’art du Québec

Du 9 au 19 décembre, au Palais des congrès de Montréal.

Consultez le site du Salon des métiers d’art du Québec

Puces Pop

Du 10 au 12 décembre, et du 17 au 19 décembre, à l’église Saint-Denis.

Consultez la page de Puces Pop

Petite Station

Pop-up à la boutique Station Service, jusqu’au 31 décembre.

Consultez le site de La Station Service

Marché de Noël Etsy Sherbrooke

Le 11 décembre, au sous-sol de la cathédrale Saint-Michel.

Consultez la page du Marché de Noël Etsy Sherbrooke