Il y a deux mois ouvrait à deux pas du parc Jarry la sandwicherie Rose, dans un ancien garage de la rue Gounod. De garage il ne reste plus que la porte coulissante, qui s’ouvrira tout grand lorsque le temps le permettra.

Sophie Ouimet
Sophie Ouimet La Presse

L’ancien espace vide est désormais rempli par un comptoir débordant de pâtisseries et de sandwichs, entouré de roses qui garnissent les murs et même le plafond.

Rose, c’est pour la fleur du même nom et pour la couleur, mais surtout en hommage à deux femmes bien importantes dans la vie des propriétaires.

« C’est le nom de ma mère, et aussi celui de la grand-mère de mon associé », explique Anthony Le Para, cofondateur du café avec Marcus Ford.

  • Pour compenser l’étroitesse du local, l’accent a été mis sur la décoration pour créer un lieu « instagrammable » à souhait.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Pour compenser l’étroitesse du local, l’accent a été mis sur la décoration pour créer un lieu « instagrammable » à souhait.

  • Comptoir à emporter plus que resto assis, le Rose offre pour le moment une panoplie de cafés, sandwichs, salades, pâtisseries et viennoiseries.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Comptoir à emporter plus que resto assis, le Rose offre pour le moment une panoplie de cafés, sandwichs, salades, pâtisseries et viennoiseries.

  • Toute la nourriture — y compris le sandwich à la mortadelle extrême – est préparée dans la cuisine aménagée sur place.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Toute la nourriture — y compris le sandwich à la mortadelle extrême – est préparée dans la cuisine aménagée sur place.

  • Forte de son expérience dans des cuisines de restaurants italiens, la chef Sarah Maude Huard concocte tous les éléments du menu au Rose.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Forte de son expérience dans des cuisines de restaurants italiens, la chef Sarah Maude Huard concocte tous les éléments du menu au Rose.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Au-delà de son décor propice aux photos Instagram, le Rose offre un menu à l’italienne, gracieuseté de la chef Sarah Maude Huard.

Parmi les classiques, notons le sandwich à la mortadelle sur focaccia maison, avec ricotta fraîche au citron et beurre de pistaches. On peut même inviter la couleur jusque dans son assiette en optant pour la salade César… rose, la plus populaire du menu.

Puisque la première idée était d’ouvrir une crémerie, il y aura bien sûr du gelato lorsque la température sera plus clémente. En attendant le beau temps, on peut se rabattre sur les autres offres réconfortantes : cafés, biscuits, viennoiseries, brownies, cannolis… et la liste ne fera que s’allonger avec le temps, nous promet-on.

26, rue Gounod, Montréal

Consultez la page Instagram de Rose Sandwicheria