C’est sous le signe de la nouveauté que Fairmont Le Reine Elizabeth a rouvert ses restaurants et lieux gastronomiques, à la fin de juin, dont la très courue terrasse du bar à cocktails Nacarat, qui propose des cocktails impeccables et un menu barbecue pour la saison chaude.

Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Mais il y a plus : un nouveau chef, Edgar Trudeau-Ferrin, est désormais à la barre du Rosélys, restaurant principal du chic hôtel du centre-ville, succédant à Maxime Delmont, qui officiait à la tête du restaurant depuis son ouverture, il y a quatre ans.

PHOTO SÉBASTIEN DUMONT, FOURNIE PAR LE REINE ELIZABETH

Une assiette de saumon confit figure sur le nouveau menu brunch du Rosélys.

Formé auprès du chef Alain Ducasse au Plaza Athéna, en France, et détenant 20 ans d’expérience dans le domaine, Edgar Trudeau-Ferrin connaît bien les alentours : il travaillait dans les cuisines du restaurant depuis 2017 et a occupé les postes de sous-chef, puis de chef du service traiteur de l’hôtel, RE Le Traiteur, désormais sous l’égide du chef Yohan Courby.

Le nouveau chef a notamment développé une offre de brunch à la carte, fort délicieuse, qui est servie tous les dimanches.

PHOTO JF GALIPEAU, FOURNIE PAR LE REINE ELIZABETH

Edgar Trudeau-Ferrin est le nouveau chef du Rosélys.

Au menu, plusieurs plats bien équilibrés et beaucoup de fraîcheur, comme un saumon confit dans son eau de concombre au citron vert avec racines de taro croquantes, pancake à la coréenne servi avec crevettes et œuf poché, surmonté d’une salade croquante d’endives et de poires asiatiques, ou encore un scotch egg accompagné de pousses d’épinards et de radis.

Quant au Marché des artisans, dont l’espace est actuellement fermé, il continue de proposer repas pique-nique et coffrets repas à emporter.

900, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal

Consultez le site du Fairmont Le Reine Elizabeth