Pendant la pandémie, le chef Christian Ventura n’a pas chômé. En plus d’offrir les menus de ses différents établissements que sont Sushi Momo (et son comptoir Kokomo), Casa Kaizen et Nopalito à emporter — et de continuer à officier en tant que chef exécutif au Bloom Sushi —, il en a profité pour refaire une beauté à son bébé, Sushi Momo — rebaptisé Momo, tout simplement.

Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Spécialisé en sushis végétaliens, le restaurant, ouvert dans un petit local avenue Duluth, en 2014, a déménagé en 2018 dans un espace plus grand en face du square Saint-Louis.

PHOTO FOURNIE PAR SUSHI MOMO

Le Momo affiche au nouveau décor, dominé par de jolis murs de végétaux.

Son décor a été entièrement repensé en collaboration avec Chantal Royer (Maison Pepin). Inspiré par le style wabi-sabi, concept esthétique et spirituel japonais, il reflète les valeurs environnementales du restaurateur avec ses magnifiques murs de végétaux.

Le menu a aussi été actualisé. Le chef est plus créatif que jamais avec ses plats entièrement à base de plantes ; en témoigne notamment son sashimi nouveau style, où le faux saumon — à base de konjac — ressemble à s’y méprendre à du vrai saumon, avec un goût et une texture qui se rapprochent également énormément de l’original.

PHOTO FOURNIE PAR SUSHI MOMO

Le chef laisse aller sa créativité dans ses compositions entièrement à base de plantes.

Des rouleaux aux champignons, dont un à la truffe, sont aussi à l’honneur sur la carte, qui propose également une sélection renouvelée de vins bios, de cocktails colorés et de sakés d’importation privée.

Le chef dort-il la nuit ? C’est la question que l’on se pose alors qu’il nous parle de ses autres nouveaux projets : l’ouverture d’un comptoir Casa Kaizen au Time Out Market ainsi que Bvrger, adresse dans le Vieux-Montréal, qui offrira une sélection de burgers végétaliens et dont l’ouverture est prévue au cours de l’été.

3609, rue Saint-Denis, Montréal

Consultez le site du Momo