Certains ne voudraient jamais que l’hiver finisse, d’autres trépignent d’impatience à la vue lointaine du printemps. Mais entendons-nous sur une chose : par temps frisquet, difficile d’atteindre le degré de réconfort d’un bon chocolat chaud ! Surtout s’il est concocté avec des ingrédients de première qualité et propose des mariages tout aussi surprenants qu’enthousiasmants.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

C’est exactement ce qui se passe chez Hot Hot Hut, projet éphémère installé dans le Boba boba, rue Sainte-Catherine Ouest. Le projet est l’affaire du restaurateur Yann Levy (Escondite, biiru, Koa Lua) et du mixologue de talent Lawrence Picard.

Après avoir élevé le thé aux perles vers d’autres cieux avec Boba boba, ils s’attaquent aux chocolats chauds. Sept déclinaisons, toutes préparées à partir de chocolat belge traçable de qualité, sont au menu : du classique avec chocolat au lait en passant par l'Ola Fadre’, intégrant des parfums mexicains comme le zeste d’orange, le guajillo et la pasilla, ou encore le délicat Matcho, mariant chocolat blanc et matcha biologique importé d'Uji.

Une collaboration avec Rémy Couture (Crémy), le Grand Remy pousse la décadence plus loin avec une crème fouettée à la banane et chocolat ruby coulant déposée sur un chocolat chaud préparé à partir de chocolat Alto Del Sol (Pérou).

Le Boba boba et le Hot Hot Hut sont ouverts le mardi, puis du jeudi au dimanche, de 13 h à 19 h.

1972, rue Sainte-Catherine Ouest

> Consultez la page Facebook du Hot Hot Hut