(Londres) La chaîne de restaurants italiens Carluccio’s a fait faillite lundi, ce qui menace l’emploi des 2000 salariés de cette enseigne qui devient la plus emblématique du secteur à ce jour au Royaume-Uni à être emportée par le coronavirus.

Agence France-Presse

Carluccio’s s’est placée sous le régime des faillites et son avenir est entre les mains du cabinet de conseil FRP qui a été nommé administrateur, a indiqué ce dernier dans un communiqué.

Ses activités en Irlande et au Moyen-Orient ne sont pas concernées par cette faillite.

L’enseigne, fondée en 1991 par Antonio Carluccio et qui compte 71 restaurants au Royaume-Uni, a longtemps profité de l’engouement des Britanniques pour la gastronomie italienne, avant de voir son étoile pâlir récemment, entre hausse des charges et baisse des dépenses des consommateurs.

Elle avait déjà mené une sévère restructuration en 2018 avec la fermeture d’un tiers de ses établissements.

La pandémie de coronavirus, qui a mis à l’arrêt le secteur de la restauration dans le pays a porté le coup fatal à la chaîne, dont la trésorerie a fondu et qui ne pouvait plus faire face à ses échéances financières.

Le cabinet FRP va tenter de sauver l’entreprise, soit en gelant ses activités grâce aux mesures de soutien du gouvernement sur la prise en charge des salaires, soit en cherchant des repreneurs pour tout ou partie de la société.

Avant Carluccio’s, The Restaurant Group avait décidé la semaine dernière de placer sous le régime des faillites deux de ses chaînes, les restaurants mexicains Chiquito et les pubs Food and Fuel.

La presse britannique indique de son côté que la chaîne de restaurants de burgers Byron a embauché le cabinet KPMG pour déterminer si elle peut survivre à la crise du coronavirus.