Nous profitons du sacre du film Parasite au dernier gala des Oscars pour faire connaître le restaurant coréen SSAM, situé sur la rue Bélanger, à deux pas de la Plaza St-Hubert.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Pas de doute, à voir comment la propriétaire salue les clients du midi, c’est un repaire d’habitués de travailleurs du quartier (et un secret bien gardé).

Quand Jade Seo cherchait à ouvrir un restaurant de cuisine coréenne en 2017, elle tenait à ce que ce soit à l’est de la ligne orange, et elle voulait pouvoir servir un kimchi qui goûte celui de sa mère.

Bibimpap, Jjigae ou Jeongol, la cuisine de Jade Seo est authentique et rehaussée par toutes ses savoureuses sauces maison. La propriétaire insiste aussi pour servir ses plats sur de lourdes assiettes de pierre venues de la Corée du Sud.

Nous avons raffolé du ssam – plat typiquement coréen, à qui le restaurant doit son nom –, qui consiste à envelopper une viande grillée dans des feuilles de laitue avec du riz, de la sauce Ssamjang, des oignons marinés et du kimchi.

La prochaine fois, nous allons goûter au Pajeon, la crêpe croustillante aux fruits de mer.

Pour le reste, l’ambiance de SSAM – mi-Chinatown mi-bistro – est chaleureuse. C’est sans prétention, tout comme la carte des vins qui ratisse large. On peut boire un Sauvignon blanc populaire (les Jamelles), mais aussi un Chinon nature (Le vin de ma mère). Il y a aussi des bières asiatiques (dont la coréenne Kloud), différentes sortes de Soju, des sakés et du Bokbunja.

756, rue Bélanger

>>> Consultez la page Facebook du restaurant