(Paris) Un salon de thé Angelina ouvrira à New York « fin mars », a annoncé jeudi l’enseigne, propriété du groupe de restauration Bertrand, qui a dû fermer en janvier son unique point de vente en Chine en raison de l’épidémie de coronavirus.

Agence France-Presse

Fondée en 1903 par le confiseur autrichien Anton Rumpelmayer — qui a ouvert le tout premier salon de thé rue de Rivoli à proximité du musée du Louvre, fréquenté par de nombreux touristes — Angelina compte aujourd’hui 31 points de vente dans 10 pays, dont 10 en France.

Son chiffre d’affaires a progressé de 9 % en 2019 (+4 % en France), a annoncé à la presse Isabelle De Bardies, sa directrice générale et représente « plusieurs dizaines de millions d’euros », a-t-elle indiqué sans plus de précision, au sein des 2 milliards d’euros annuels réalisés par le groupe Bertrand, qui a racheté Angelina en 2005 et ne publie pas ses résultats.

L’enseigne s’est implantée l’an dernier à Bahreïn, au Qatar, au Koweït et en Chine, dans la ville de Changsha (région du Hunan) à quelque 350 kilomètres de Wuhan — épicentre de l’épidémie de coronavirus soumise à une sévère quarantaine —, ce qui a contraint le site à « fermer en janvier », a indiqué Mme De Bardies.

« Nous espérons rouvrir le 10 février », après les congés du Nouvel An chinois, a-t-elle affirmé, ajoutant : « mais nous n’en sommes pas certains, les informations évoluent tous les jours » alors que l’épidémie de pneumonie virale a vu son bilan dépasser jeudi 560 décès et 28 000 personnes affectées.

À New York, Angelina « ouvrira fin mars un salon de thé-boutique au niveau de la 40e avenue et de Bryant Park », à Manhattan, a aussi annoncé sa directrice générale.

Son chocolat chaud et sa pâtisserie emblématique, le Mont-Blanc (meringue, chantilly et vermicelles de marron), facturés ensemble 17,60 euros (25,70 $), génèrent à eux seuls un quart du chiffre d’affaires, a indiqué Mme De Bardies, tandis que l’épicerie fine a été développée pour compter une centaine de produits.

Créé en 1997 par le restaurateur auvergnat Olivier Bertrand, le groupe Bertrand compte 850 restaurants dans le monde, dont 344 Burger King et 140 pubs-brasseries Au Bureau en France, 11 grandes brasseries (Lipp, la Coupole, Au Pied de cochon, Bofinger, le Procope, le Vaudeville...) et 9 restaurants (Flora Danica, Copenhague, Bistro des Champs...) parisiens notamment.