Laissé vacant depuis la fermeture d’Accords Vieux-Montréal à la fin de l’été 2018, le local du 212, rue Notre-Dame Ouest a trouvé preneur, et un projet d’envergure y ouvrira ses portes au printemps prochain.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Lancé par Brooke Walsh, propriétaire du club École Privée, le 212 est un projet qui se veut « mature », et un premier jalon pour le nouveau groupe 12th Round Hospitality, que ce dernier vient de fonder avec son associé Trevor Coulton (un consultant qui a travaillé par le passé avec le groupe A5, notamment à l’Apt. 200) et pour lequel le duo a de grandes ambitions. « Nous avons plusieurs projets en tête, et celui-ci est le tout premier. Nous voulons que le 212 soit un nom reconnu, avec une cuisine de classe mondiale ! »

Il n’y a pas à dire, M. Walsh s’est entouré d’une équipe de feu pour assurer le succès et la pérennité de ce restaurant qui, la nuit venue, se transformera en bar digne de ce nom. « On n’aime pas trop le terme “supper club” ; on est un restaurant d’abord, mais on espère que les gens feront le party ensuite ! », précise-t-il en riant, ajoutant qu’il aimerait éventuellement transformer la superbe terrasse intérieure en espace accessible toute l’année grâce à l’ajout d’un dôme.

L’homme d’affaires a réussi à convaincre le chef Pat Marion de déménager d’Ottawa à Montréal pour mener le volet gastronomique de l’établissement, avec un menu aux influences italiennes. Dans la capitale, Marion a notamment ouvert le restaurant Fauna et travaillé au Bar Laurel ; il est aussi passé par le réputé restaurant Pilgrimme, dans l’île Galliano, en Colombie-Britannique. Son approche, explique-t-il, est d’abord axée sur la mise en valeur d’une grande variété d’aliments locaux et saisonniers, issus du terroir canadien. « Je veux mettre de l’avant de beaux produits artisanaux, par exemple du prosciutto fait à Montréal, servir des pâtes fraîches qui seront faites sur place », détaille celui qui se dit très impressionné par la qualité des produits qu’il a découverts à Montréal jusqu’à maintenant.

L’équipe est complétée par le photographe Scott Pilgrim et le directeur artistique Yimmy Yayo — qui portent désormais le chapeau de directeurs créatifs pour 12th Round —, alors que le design sera l’affaire des très en vue Gauley Brothers. Amener tous ces talents à travailler ensemble permet, selon le restaurateur, de créer une véritable vision d’ensemble, cohérente, entre les différentes parties — le design, l’ambiance, la cuisine, le service, la présence sur les réseaux sociaux. Parlant de design, le local, en chantier, ne ressemblera en rien à l’ancien Accords. L’équipe y apportera une touche unique, mariant modernité et élégance, notamment par la mise en place de luminaires circulaires au look légèrement futuriste, inspiré par le travail de l’artiste James Turrel, qui permettra de moduler l’ambiance, du lunch aux fins de soirées, avec différents effets de lumière.

> Consultez le compte Instagram du 212 : https://www.instagram.com/212montreal/