Il y a du nouveau dans le local adjacent au Restaurant Park, à Westmount. Ayant abrité quelque temps le Lavanderia, l’endroit s’est refait une beauté récemment et a changé de vocation. Au menu : les délices thaïlandais de la chef Nongyao Truadmakkha.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Le chef Antonio Park explique sa décision de fermer son établissement qui était centré sur la cuisine argentine — où il a passé une partie de son enfance — par l’impossibilité d’y faire de la cuisson au charbon. « De la cuisine argentine sans charbon, ça ne marche pas ! », lance-t-il, affirmant qu’il caresse le projet de rouvrir le Lavanderia dans un autre emplacement qui lui permettrait de cuisiner de la façon la plus authentique possible.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Le Kwai est un projet du chef Antonio Park mené en cuisine par la chef Nongyao Truadmakkha. 

C’est justement l’authenticité qui est la marque de ce nouveau projet. La chef Truadmakkha est née en Thaïlande. Dans le village où elle a grandi, sa famille travaillait dans une plantation de riz, et c’est sa mère qui était la cuisinière en chef pour la communauté. « La grande majorité des recettes que je propose ici, je les ai apprises de ma mère. Avec ce restaurant, je veux lui rendre hommage », explique celle qui a garni les murs du restaurant de photos de sa famille et de son pays.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

La salade de mangue épicée, un classique de la cuisine thaïlandaise servi au Kwai

Depuis son arrivée à Montréal en 2004, elle a travaillé comme chef privée, puis est passée par plusieurs grandes tables : le Graziella, l’Auberge Saint-Gabriel et Park. Elle est particulièrement ravie de pouvoir enfin proposer ce qu’elle fait « de mieux », « sa passion », soit la cuisine thaïlandaise authentique. Celle que les Thaïlandais mangent réellement à leur maison, et non sa version édulcorée pour les palais occidentaux. « Je crois que les gens sont prêts à plonger dans les vraies saveurs et épices de la cuisine thaïlandaise. »

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

La salade de mangue épicée, un classique de la cuisine thaïlandaise servi au Kwai

Les plats sont donc servis comme tels ; ainsi, le pad thaï vient avec ses à-côtés d’arachides grillées, de poudre de chili, julienne de mangue verte et feuilles de moutarde marinées. La sauce, réalisée dans les règles de l’art à partir de pâte de tamarin, prend deux jours à faire, rien de moins ! Rouleaux impériaux végétariens, poulet au cari rouge ou encore Moo Yang Nom Tok, une salade de bœuf épicée assez époustouflante, figurent au menu.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Un plat de poulet au cari rouge, accompagné de riz rouge et blanc au jasmin

En salle, c’est le maître d’hôtel David Genest (Hélicoptère) qui est en poste depuis peu. Il signe également la carte des vins, entièrement en importation privée, qui propose plusieurs vins se mariant bien à cette nourriture et offrant un bel équilibre entre fruit, fraîcheur et acidité, ainsi qu’une carte des cocktails aux influences asiatiques.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

La chef rend hommage à sa mère, qui lui a appris la majorité des recettes qu’elle sert au Kwai.

Le Kwai est ouvert en soirée (sauf le lundi) et pour les brunchs le dimanche.

374 avenue Victoria, Westmount

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

La cuisine thaïlandaise offre plusieurs options végétariennes ; ces rouleaux impériaux sont même véganes, accompagnés d’une sauce maison qui n’utilise pas de sauce poisson.

> Consultez la page du restaurant : https://www.facebook.com/kwairesto

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Détail du décor du Kwai, dans Westmount