« On fait le pari de diversifier notre offre ! », lance Constant Mentzas au bout du fil. Le chef propriétaire de l’Ikanos, une table du Vieux-Montréal inspirée par la cuisine grecque qui se spécialise dans les poissons et les fruits de mer, a choisi d’offrir du choix à sa clientèle durant la fermeture des salles de restaurant.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Il a donc pris l’initiative de développer non pas une, mais deux identités éphémères à l’intérieur même de sa cuisine, tout en continuant de proposer le menu de l’Ikanos, revisité afin qu’il soit mieux adapté à la livraison.

  • Le maki de crabe du Yuno Sushi, avec yuzu, amandes et clémentines.

    PHOTO DAVID BOILY, LAPRESSE

    Le maki de crabe du Yuno Sushi, avec yuzu, amandes et clémentines.

  • La Kéfi Taverna se spécialise dans les mets de taverne grecque traditionnelle, dont des pitas souvlakis, comme celui-ci au poulet.

    PHOTO DAVID BOILY, LAPRESSE

    La Kéfi Taverna se spécialise dans les mets de taverne grecque traditionnelle, dont des pitas souvlakis, comme celui-ci au poulet.

  • La recette de spanakopita vient de la grand-mère du chef.

    PHOTO DAVID BOILY, LAPRESSE

    La recette de spanakopita vient de la grand-mère du chef.

  • L’Ikanos continue également de proposer ses plats à emporter tirés de sa carte en salle, revisitée pour la livraison. Sur la photo, un plat de crevettes grillées.

    PHOTO DAVID BOILY, LAPRESSE

    L’Ikanos continue également de proposer ses plats à emporter tirés de sa carte en salle, revisitée pour la livraison. Sur la photo, un plat de crevettes grillées.

  • Le chef propriétaire du restaurant Ikanos, Constant Mentzas, a fait le pari de diversifier son offre durant la pandémie, ajoutant non pas un, mais deux pop-up : Taverna Kéfi et Yuno Sushi.

    PHOTO DAVID BOILY, LAPRESSE

    Le chef propriétaire du restaurant Ikanos, Constant Mentzas, a fait le pari de diversifier son offre durant la pandémie, ajoutant non pas un, mais deux pop-up : Taverna Kéfi et Yuno Sushi.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On découvre d’abord Kéfi Taverna. Dans le pur esprit d’une taverna grecque classique, il offre une déclinaison de pitas souvlakis — au poulet, au cochonnet rôti, à l’espadon ou végétarien —, ainsi que des incontournables comme les calmars frits, le feta saganaki, sauce tzatziki et salade grecque, sans oublier la spanakopita, ce feuilleté aux épinards fait avec la recette de sa grand-mère. C’est réconfortant à souhait !

Puis, direction Japon, du moins à la rencontre de l’esprit nippon avec celui de la Méditerranée avec Yuno Sushi (qui signifie simplement « ikanos » en japonais). Le chef s’éloigne ici du sushi traditionnel pour en proposer une version qui égayera vos papilles avec sa vaste palette de saveurs.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Plat de crevettes grillées du resto Ikanos

Il fait la part belle à des ingrédients typiques de la péninsule méditerranéenne, par exemple un incroyable tartare de thon façon millefeuille avec pleurotes et shiitakes grillés et mayonnaise à la truffe, un sashimi de thon avec figues grecques ou encore un maki de crabe avec yuzu, amandes et clémentines.

Du lundi au vendredi midi et du mercredi au dimanche soir, on commande en ligne selon nos envies, en pigeant à une seule des cartes, ou aux trois, pour un festin qui plaira à tous.

> Consultez le site du restaurant