Cette saison sonne le cinquième été du bien-aimé restaurant éphémère Le Parasol, situé à l’arrière (on y accède par la ruelle) du restaurant Maïs, qui a fermé ses portes à la fin de 2019 pour accueillir éventuellement un nouveau projet.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Si ce nouveau restaurant reste dans les cartons, son ouverture n’est sans doute pas pour cet été, explique le sommelier et maître d’hôtel William Saulnier (Hoogan & Beaufort, Pineau), qui s’est associé avec William Cody, fondateur du Maïs, dans cette nouvelle aventure. Mais le Parasol, lui, est au rendez-vous, dans une formule revisitée, COVID-19 oblige.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Les légumes sont également à l’honneur au Parasol, comme ces légumes de saison avec aïoli.

« On sait qu’on ne pourra pas offrir l’expérience Parasol comme avant, donc nous avons décidé de nous concentrer sur une formule à emporter en nous inspirant des lobster shack de bord de mer au Maine. »

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

L’équipe du Parasol : Michael Robertson, Phil Andrews, William Cody et William Saulnier

L’idée est vraiment de mettre les produits de la mer en vedette, qui sont très bon marché actuellement, dans des plats estivaux qu’on pourra cueillir sur place pour ensuite les déguster dans un parc ou à la maison.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Évidemment, la guédille de homard figure au menu !

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Les crevettes nordiques frites, servies avec sauce tartare à l’ail vert et sauce cocktail

En action depuis vendredi, le shacks à homard du Parasol propose des plats comme une généreuse guédille de homard « sans mayo » (avec beaucoup de beaux morceaux de chair de homard et un beurre aux herbes), des palourdes frites avec sauce tartare, ou encore, pour les amoureux du crustacé, un panier de pique-nique comprenant un homard entier décortiqué, ses accompagnements et une bouteille de bulles, un ensemble idéal pour un rendez-vous romantique.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Quelques décorations évoquent l’ambiance de bord de mer dans la ruelle.

Ouvert du vendredi au dimanche, commandes en ligne ou en passant simplement sur place.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Un dessert sucré-salé : tarte salée au miel avec fraises et fleurs d’acacia.

5439 1/2, boulevard, Saint-Laurent, Montréal

> Consultez la page Facebook du restaurant