Depuis le début de la crise, le Centre Phi a été très proactif et inventif afin de soutenir les artistes locaux.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

« L’idée, c’est de rentrer chez les gens pendant que les gens ne peuvent plus venir à nous », résume Myriam Achard, responsable des partenariats nouveaux médias et des relations de presse pour l’institution.

Dans cet esprit, et comme les arts de la table font aussi partie de la mission de l’endroit, le Centre Phi lancera à partir du 11 juin la série « La fourchette et le micro » proposant un voyage multisensoriel à travers la gastronomie et l’histoire des chefs qui la façonne.

Des chefs sont ainsi invités à se raconter et à parler de leur histoire, dans un format audio intégrant une trame sonore réalisée par des artistes locaux choisis, que les gens peuvent se procurer pour écouter à la maison, tout en dégustant un menu spécialement créé pour l’occasion par le chef en vedette.

Le premier chef invité est Danny St Pierre, qui revient sur son parcours sinueux, raconte-t-il. « Je me suis prêté au jeu. Dès le départ, je voulais parler de l’identité, de l’appartenance, moi qui suis parti de Sherbrooke, où j’étais un gros poisson dans un petit bocal, en me disant que tout allait continuer comme ça à Montréal. J’y raconte ma quête, celle de déterminer entre autres ce qu’est exactement la cuisine locale montréalaise… »

Après avoir fondé puis fermé son restaurant Petite Maison ainsi que le Capsa, situé dans le Boxotel, le chef a lancé avec de nouveaux partenaires le Tobbogan Club (également au Boxotel), qui n’a pas survécu à la pandémie. Dans le même espace, il s’est réinventé avec le restaurant éphémère (pop-up) Accommodation Danny, où il propose des « DSP » (pour « Danny Style Pizza ») et il dit s’être finalement retrouvé. « J’ai pris mes citrons et fait de la limonade. J’ai toujours rêvé d’avoir une pizzéria. J’ai retrouvé une certaine quiétude avec ce nouveau modèle, j’ai l’impression d’avoir fait la boucle, car ma toute première job, c’était dans une boulangerie ! »

Le menu trois services qu’il a créé pour accompagner l’expérience audio revisite certains classiques d’ici : le bagel au saumon fumé qui devient une truite fumée à froid « all dressed » avec fromage frais et « poudre » de bagel ; le fameux smoked meat montréalais, décliné en macreuse de bœuf au jus avec salade de persil et cornichons et pizza au smoked meat puis, impossible de passer à côté, son pudding chômeur à l’érable avec fraises et crème fraîche.

Le menu sera offert les 11, 18 et 25 juin ainsi que le 2 juillet. On passe par le site du Centre Phi pour réserver et commander, et le repas doit être récupéré au Boxotel. Prix : 43,60 $ par personne pour la nourriture et 30 $ par foyer pour l’expérience audio.

> Consultez le site web du Centre Phi