Entre Le Club Chasse et Pêche, Le Filet ou Le Serpent, sur lequel de ces trois restaurants réputés de Montréal miseriez-vous ? Si vous avez répondu « les trois », vous avez la bonne réponse.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

C’est à travers une nouvelle entité, nommée Trifecta, que Hubert Marsolais et Claude Pelletier, le duo derrière ces établissements, ont décidé de prendre à bras-le-corps l’aventure du « pour emporter ». « Le nom est un clin d’œil à l’époque des courses de chevaux Blue Bonnets, la Trifecta étant de réussir à miser sur les trois premiers chevaux gagnants dans l’ordre », explique M. Marsolais.

PHOTO FOURNIE PAR TRIFECTA

Tous les plats ont été pensés afin de reproduire l’expérience gastronomique des établissements à la maison, comme le râble de lapin, qu’on reçoit ainsi…

Pour y arriver, Claude Pelletier, chef exécutif, a travaillé en collaboration avec les chefs des trois établissements que sont Olivier Larocque (Club Chasse et Pêche), Yasu Okazaki (Le Filet) et Michele Mercuri (Le Serpent) afin de proposer une cuisine à emporter à la hauteur de ce qui est servi dans ces tables courues. L’idée n’est pas ici de créer un nouveau menu inédit, mais plutôt de miser sur les classiques de chaque resto et de faire en sorte que le client soit capable, avec un minimum d’intervention, de reproduire l’expérience gastronomique dans le confort de son salon.

PHOTO FOURNIE PAR TRIFECTA

... et dont l’assiette ressemble à ceci une fois assemblée.

« Les cuisines de nos restaurants, c’est du fait minute, rien ne peut voyager là-dedans. L’idée est de proposer du prêt-à-préparer, avec la même qualité, où tout a été bien pensé afin de pouvoir simplement réchauffer, mélanger et servir à la dernière minute », ajoute le restaurateur. Des fiches d’instruction simples et bien détaillées accompagnent le client à la maison, afin que l’expérience soit optimale.

PHOTO FOURNIE PAR TRIFECTA

Pour les dents sucrées, quelques desserts sont offerts à la carte, comme une crème pralinée, pâte sucrée et chocolat.

Se déclinant en entrées, plats et desserts, on se réjouit de voir au court menu du Trifecta des plats dont le seul souvenir excite nos papilles : le tartare de thon et riz croquant du Filet, le risotto avec lamelles de foie gras du Club Chasse et Pêche ou encore les linguinis au speck, chou-fleur et truffe du Serpent. D’autres exemples du menu : une salade de homard et caviar, un râble de lapin et aligot ou, pour les dents sucrées, une crème pralinée. À cela s’ajoute la possibilité de commander plats préparés, sauces et pâtes fraîches du Il Miglio, autre projet du duo Marsolais-Pelletier, quelques aliments « du marché » comme des huîtres ou un homard cuit entier, sans oublier une jolie sélection de quilles à boire pour accompagner le tout comme il se doit : avec classe.

PHOTO FOURNIE PAR TRIFECTA

Trifecta propose des classiques des établissements que sont Le Filet, Le Club Chasse et Pêche et Le Serpent, comme ici les linguinis au speck, chou-fleur et truffe.

Pour commander, passez par la nouvelle plateforme web de Trifecta et commandez avant le mercredi, à midi, puis passez ramasser votre butin gourmand au Club Chasse et Pêche ou au Filet, les jeudi et vendredi, entre 15 h et 18 h.

> Consultez le site de Trifecta