Dès que la crise a débuté, le chouette restaurant et bar à vin Oregon, à Laval, s’est lancé dans les commandes à emporter.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

« Comme bien des restos, on était en mode panique, et le but était de payer nos frais fixes et... essayer de survivre ! », raconte Étienne Gratton, un des quatre partenaires derrière l’établissement fondé en 2016.

Mais bien vite, la nécessité de prendre une pause afin de véritablement penser un menu pour emporter qui « fait du sens » s’est imposée.

Après un hiatus de quatre semaines, l’équipe réduite du Oregon est de retour depuis cette semaine et propose une carte qui fait saliver, conçue en collaboration avec le chef Paul Couture (ex-Oregon, aujourd’hui à la Cabane du Pied de Cochon).

En vedette : les fameux dumplings du chef, qui avaient tant régalé la clientèle du bar à vin du quartier Sainte-Rose, sont de retour. Le menu, qui évoluera avec l’arrivée de la belle saison, propose des plats qui se transportent bien, comme une guédille de homard, un ceviche de saumon, une salade de maquereau fumé, etc.

Des articles d’épicerie, comme un poulet cuit sous vide à griller, et divers condiments sont au rendez-vous, une liste qui devrait s’allonger dans les semaines à venir. Et, évidemment, la jolie carte de vins d’importation privée, issus d’agences sympathiques comme Le Vin dans les voiles, Ward & associés ou Plan Vin, est aussi mise de l’avant, avec des bouteilles qu’on promet à prix d’ami.

Une très bonne adresse à connaître à Laval, en action du jeudi au samedi. Commandes en ligne, cueillette sans contact dans le stationnement à l’arrière du resto.

> Consultez la page du restaurant