Certains le honnissent, d’autres y sont indifférents. Dave Plant, lui, trouve que le « Bonjour Hi » montréalais est tout à fait unique.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

« Où ailleurs dans le monde peut-on se faire accueillir ainsi ? Nulle part ! C’est une spécialité locale ! », lance le restaurateur qu’on connaît pour son comptoir Bouffe Dave Plant Food et qui est loin d’avoir la langue dans sa poche.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Parmi les plats au menu, le coloré déjeuner à la turque

D’ailleurs, il trouve plutôt amusants ceux qui déchirent leur chemise autour de cette façon de saluer. « Après ça, les gens s’en vont donner leur argent aux Tim Hortons et McDo de ce monde ! », souligne-t-il en haussant les épaules.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Situé rue Saint-Denis dans le Quartier latin, le café Bonjour Hi s’est installé dans une ancienne librairie de livres usagés que le propriétaire a complètement réaménagée avec des meubles et de la décoration d’occasion.

Il assume donc pleinement le choix du nom de son nouveau café, Bonjour Hi, situé dans le Quartier latin, dans une ancienne librairie de livres usagés que le cuisinier a entièrement retapée et décorée lui-même, principalement avec des meubles et objets d’occasion.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Le café Bonjour Hi propose le déjeuner toute la journée, du café et quelques tartines.

Le résultat est réussi, sans esbroufe, et on se sent vite chez soi dans ce joli espace qui compte, à l’avant, une mini-boutique où sont mis en vedette des artistes et artisans montréalais comme l’illustratrice alimentaire Laucolo et Marie-Claude Marquis, qui donne une seconde vie à des objets rétro comme des assiettes ou des tasses en les ornant d’inscriptions souvent rigolotes.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Côté sucré, on peut y déguster biscuits, beignes et autres pâtisseries.

Le cuisinier, qui est né en Ontario, mais habite au Québec depuis des années (oui, il parle français !), y propose ce qu’il fait le mieux : des pâtisseries et du pain maison — ce dernier sert à composer les diverses tartines apparaissant au court menu — et d’autres plats de saison comme le chili, en plus de servir des déjeuners toute la journée, dont le coloré déjeuner à la turque.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Une tartine végane, avec choucroute et saucisse de la marque montréalaise Gusta

Pour le café, il s’est adjoint les services de Phil Beaudet (du désormais fermé Fixe Café) qui sélectionne les maisons de torréfaction à l’honneur — Pilot et Traffic au cours de notre passage.

Une chose est sûre : que vous répondiez par « Bonjour », « Hi », « Allô » ou « Holà », tous sont les bienvenus au Café Bonjour Hi (même ceux qui veulent venir se quereller avec le chef) !

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Selon Dave Plant, les Montréalais devraient être fiers de leur « Bonjour Hi », une « spécialité locale » !

2054, rue Saint-Denis, Montréal

> Consultez la page du Bonjour Hi : https://www.facebook.com/cafebonjourhi/