Depuis son ouverture il y a près de six ans dans Griffintown, le Richmond a toujours fait de la cuisine italienne son créneau, avec quelques variations, en fonction des chefs qui sont passés par sa cuisine. Son copropriétaire et fondateur, Luc Laroche, ne s’en cache pas : il espérait la perle rare pour amener l’établissement plus loin dans l’assiette.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Et il l’a trouvée avec Gianfranco Schifano. Sicilien d’origine, le chef qui a 27 ans d’expérience s’est fait la main auprès des plus grands (Alain Ducasse, Joël Robuchon), travaillé dans de renommés établissements parisiens (Claudio Puglia, Bellagio) avant de passer quelques années à Casablanca, au Maroc, au Boccaccio.

C’est là que Luc Laroche, qui est aussi VP aux opérations pour LCI Éducation au Maghreb, la division internationale du Collège LaSalle, a fait sa connaissance.

D’un repas à l’autre, il a été impressionné par le talent du cuisinier, qui a fait de la cuisine italienne revisitée sa spécialité. Après plusieurs mois de discussion, M. Schifano et sa famille viennent de déménager à Montréal.

Fraîchement débarqué au pays cet été, le chef a fait sa marque dans les cuisines du Richmond, et le résultat est à la hauteur des attentes.

Des plats qui mettent à l’honneur les meilleurs produits authentiques italiens y sont proposés et exécutés avec finesse : fondants gnocchis à la mozzarella di bufala — notre coup de cœur —, œuf en chemise pané dans sa fondue de pecorino, pâtes trofie aux champignons et truffes flambées à même la meule de parmigiano, délicate salade de pieuvre à l’orange… On se régale ! L’heure est venue de redécouvrir le Richmond.

377, rue Richmond, Montréal

Consultez le site du Richmond : http://lerichmond.com/