C'est parti pour La Tanière3, nouvelle mouture de ce projet mené par le tandem Frédéric Laplante et Karen Therrien (Légende, L'Orygine, Kerrmess) dans des voûtes de la place Royale, dans le Vieux-Port de Québec.

Mis à jour le 1er avr. 2019
IRIS GAGNON-PARADIS LA PRESSE

L'institution, qui était auparavant située dans le rang Saint-Ange, hors du centre, a fermé ses portes en 2015 après 38 ans d'existence. C'est l'oncle de Mme Therrien, Laurier, qui avait fondé le restaurant, à l'époque spécialisé dans le gibier.

«Mon oncle était un pionnier, il servait même de l'ail des bois. Avec cette nouvelle version, on garde l'ADN de La Tanière: des produits boréaux et du terroir uniquement», précise Mme Therrien.

Si, en reprenant La Tanière à l'époque, le couple avait fait sa marque avec la cuisine moléculaire, on est ici ailleurs avec le chef François-Emmanuel Nicol aux commandes.

Il propose un menu «canadien contemporain» à l'aveugle, qui mise sur une expérience sensorielle et se déploie dans un parcours gastronomique en trois étapes.

Le lieu historique et le territoire sont au coeur de l'expérience, de la vaisselle inspirée d'artefacts retrouvés dans les environs jusqu'aux événements historiques qui se trouvent réinterprétés dans les assiettes. Une expérience qui promet d'être unique!

Menu entre 120 $ et 175 $ selon le jour, l'heure et l'espace (au comptoir-chef ou en salle à manger). On réserve sa place comme si on achetait un billet de spectacle.

36 1/2, rue Saint-Pierre, Québec

https://taniere3.com/