Source ID:; App Source:

Nostalgie française

Le restaurant Le Paris... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le restaurant Le Paris

Photo Bernard Brault, La Presse

Robert Beauchemin
La Presse

Les vieux restaurants du centre-ville ont ceci de touchant qu'ils ramènent à un passé où manger au resto était réservé à des connaisseurs, à l'élite, pomponnées, endimanchée, aux équipements vaguement décatis et au vocabulaire un peu précieux. En fait, personne n'y allait sauf les gens fortunés. Tout était feutré, silencieux, le monde chuchotait, la cuisine ronronnait, toujours la même, sur le même mode, aucune aventure, aucun risque. Et le service? Racé, poli, distant et un peu guindé.

Le monde a bien changé et la plupart des vieux restaurants de Montréal sont chose du passé. Mais il y a des exceptions et elles valent la peine d'être mentionnées car ces restaurants sont de la race des survivants.

 

Chez la mère Michel, 1209, rue Guy 514-934-0473

Elle a pignon sur rue depuis presque 40 ans, la mère Michel. C'est un lieu de mémoire, où les plats toujours bien fignolés et très classiques sont évocateurs d'une autre époque, plus bourgeoise et conventionnelle. Très vieille France, et fière de l'être.

Le Paris, 1812, rue Sainte-Catherine Ouest 514-937-4898

On y allait pour les spécialités de rognons, de confits, de boudin et de purée de pommes de terre, des plats qui appartiennent au passé des bistros parisiens. Oh, pas de la grande cuisine, rien qu'une cuisine bien troussée, précise et toujours égale. Il avait fermé. Il a ressuscité avec les même plats qui avaient assuré sa pérennité.

Le mas des oliviers, 1216, rue Bishop 514-861-6733

Ce lieu très sérieux est occupé et fréquenté surtout par des hommes très sérieux. En cuisine, on ne fait plus depuis longtemps de la cuisine méridionale, mais on navigue selon les humeurs dans toutes les régions de l'Hexagone. Les assises sont françaises jusqu'à la moelle. Et classiques à l'os!

Alexandre, 1454, rue Peel 514-288-5105

Celui-là se distingue des autres: lui aussi est installé au centre-ville depuis longtemps, mais il assimile les changements et les modes avec une certaine grâce. Rien n'a changé d'un iota ou à peu près dans cette brasserie - ni le décor, ni la cuisine toujours vouée à ces classiques de brasserie, choucroute, os à moelle, cassoulet, ni la clientèle, principalement des hommes, ni l'accueil des jolies jeunes femmes.

Le Caveau, 2060, rue Victoria 514-844-1624

Ce resto existe depuis presque 60 ans et on y pratique la cuisine d'autrefois. Quand on en a envie, c'est bien. Ces foies de veau, bavettes, ces plats de tripes, pot-au-feu, tartares, ça sonne un peu comme un voyage dans le temps quelque part dans la campagne française, ou dans un film de Renoir. Même le décor un brin suranné y contribue.

 




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer