Avec son entreprise Bù, la sommelière et ancienne acheteuse pour la Société des alcools du Québec Jessica Harnois s’est donné comme mission de démocratiser le vin. Sa gamme de bouteilles vendues en épicerie se veut accessible.

Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Sa sélection va du sangiovese au rosé gris de grenache, en passant par le chardonnay mousseux canadien dosé, le vin de glace ou encore son petit dernier, un cabernet sauvignon bien corsé.

Début septembre, elle a lancé une première, soit le tout premier vin orange offert en épicerie. Proposé en édition limitée à 15 $, le Bù Orange est un assemblage de cépages pinot grigio et gewurztraminer issus de la péninsule du Niagara, avec une légère macération de 10 jours au début de la vinification, au nez aromatique évoquant des arômes de fleurs, de coing mûr et d’abricot séché.

Consultez le site de Bù