La Microbrasserie À la Fût lance une stout à l’effigie du mouvement mondial Black is Beautiful afin de faire sa part « pour offrir justice et égalité aux personnes racisées ». Tous les fonds amassés par la vente de cette bière seront remis à la nation Atikamekw.

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local Le Nouvelliste

Ensuite, le Conseil de la nation Atikamekw remettra la somme à un projet qui en supporte la cause.

Le lancement de cette bière s’est organisé autour du septembre, puisqu’il s’agit d’une date significative pour la nation Atikamekw, soit la fête nationale du Nitaskinan qui souligne la Déclaration de souveraineté d’Atikamekw Nehirowisiw.

« Dans la dernière année, beaucoup d’injustices envers les peuples autochtones ont fait partie de l’actualité et nous ont grandement bouleversés. Par notre bière, on a voulu offrir une forme de soutien à la Nation Atikamekw qui occupe le Nitaskinan depuis des temps immémoriaux, et ça faisait beaucoup de sens de redonner nos fonds à cette Nation plutôt qu’à une fondation située loin de nous. En tant que société, nous connaissons mal ce peuple ; on aimerait créer un lien et leur prêter main forte avec le peu de moyens que l’on a. Et ce que l’on fait de mieux ici, c’est la bière, alors si notre bière peut aider à la lutte pour une meilleure intégration et sensibiliser davantage, nous en serons très heureux » souligne Marie-Claude Thiffeault, membre coop et directrice marketing chez À la Fût.

Cette stout de 6,0 % d’alcool regroupe les saveurs de café, chocolat noir et malts torréfiés et est disponible à la microbrasserie et dans plusieurs autres commerces.

L’initiative Black is Beautiful est un mouvement collaboratif initié par la brasserie Weathered Souls Brewing Co. de San Antonio au Texas. L’objectif est de sensibiliser les milieux aux injustices auxquelles de nombreuses personnes de couleur sont confrontées quotidiennement et démontrer que la communauté brassicole est un lieu inclusif pour tout le monde, quelle que soit sa couleur.

« Le stout a été choisi naturellement comme style de bière et la base de l’étiquette était fournie par le mouvement, d’où le nom anglophone même pour un milieu francophone comme le nôtre », précise À la Fût par voie de communiqué.

À ce jour, 1221 brasseries ont rejoint le mouvement, dispersées dans 22 pays différents.

À la Fût sera la 4e brasserie québécoise à suivre la vague après la Brasserie du Bas-Canada, Brasserie Sir John et Microbrasserie 5e Baron.