Dix bières brassées au Québec se sont hissées au sommet de leurs catégories respectives au plus récent World Beer Awards, dont les résultats ont été dévoilés jeudi, à Londres.

Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

Habituée des grands honneurs, la brasserie Unibroue a encore vu deux de ses bières remporter le titre de meilleure bière au monde, la Don de Dieu dans la catégorie bière de blé forte et la Raftman au sein de la catégorie aromatisée fumée.

La brasserie La Souche, de Québec, a aussi remporté deux titres de meilleure bière au monde ; sa Franc-Bois d’hiver a été jugée comme la meilleure sûre et sauvage aux framboises alors que sa populaire Gose vie sale s’est mérité le titre de meilleure gose.

Les autres microbrasseries québécoises décorées des plus hauts honneurs à Londres sont Les Trois Mousquetaires (Porter baltique – porter forte), Moulin 7 (Grisette Framboise – aromatisée aux fruits), Lagabière (Ta Plus Meilleure-IPA spécialisée), BockAle (Aurora-sans ou à faible teneur en alcool), La Voie Maltée (L’ambiguë-pale bitter de moins de 4,5 % alc.) et Le Trou du Diable (Le Coq – kriek).

Une dizaine de bières d’ici ont aussi mérité des médailles d’or, d’argent ou de bronze au terme du processus de dégustation à l’aveugle du jury composé de brasseurs, de distributeurs et de journalistes spécialisés. À noter que ce sont les brasseries qui choisissent elles-mêmes la catégorie et la sous-catégorie dans laquelle inscrire leurs bières, des frais d’inscription de quelque 200 euros par bière sont requis pour prendre part au prestigieux concours.

Lors de la remise des distinctions nationales des World Beer Awards, en août, 104 bières du Québec avaient été retenues parmi les 199 prix canadiens.