Demander la carte des vins, cela ne se fait pas seulement au resto, mais aussi n’importe où en vacances. Comment est-ce possible ?

Sylvain Sarrazin
Sylvain Sarrazin La Presse

Grâce à la nouvelle édition de la Carte des vins et vignobles du Québec, signée par la journaliste et collaboratrice Karyne Duplessis-Piché, qui n’est pas exactement un menu, mais plutôt une carte dépliante offrant une vue d’ensemble sur plus de 150 vignobles de la province, dont une trentaine de nouveaux venus, déjà au pressoir ou en passe d’ouvrir leurs chais.

Le document épépine également les cépages phares employés au Québec et ceux à suivre, ainsi que les défis à relever par nos vignerons locaux. Dans cette nouvelle édition, les aires de production de vins mousseux sont ajoutées, en marge de celles des vins orange, nature, bio et élevés en amphore. Prix : 12 $.

À noter qu’un nouveau sac de coton pour transporter ses trouvailles vinicoles a été créé en collaboration avec l’artiste Dan Brault et peut être vendu conjointement avec la carte, ou séparément (40 $).

Consultez le site Karyne vive le vin