Les Fêtes sont terminées et même sans invité, vous avez peut-être vidé quelques bonnes bouteilles. Voici cinq suggestions pour regarnir votre cellier de vins qui se bonifieront après quelques années de garde.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Finesse bourguignonne

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine Rapet Père et fils Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille 2018

Ce n’est pas tous les jours qu’on s’offre une bouteille de Corton-Charlemagne, un des plus grands vins de Bourgogne. Ce Premier cru élaboré par la famille Rapet est produit dans un terroir similaire, mais à un coût un peu plus accessible. Sous le plateau de Frétille, à Pernand-Vergelesses, les vignes regardent vers le sud, ce qui assure une parfaite maturité du chardonnay. Dans le verre, les parfums envoûtants évoquent l’ananas. En bouche, la finale saline est exceptionnelle. Vincent Rapet expose avec fierté dans son chai les coquillages trouvés sur sa terre, qui donnent un caractère minéral à son vin. Selon le spécialiste Jean-Pierre Renard, le millésime 2018 est l’un des meilleurs de la décennie et sans doute le plus équilibré. À sortir de la cave à partir de 2023.

Domaine Rapet Père et fils Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille 2018, 77 $ (14567171) 13 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Super-Toscan, super vin

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Luce della Vite Frescobaldi & Mondavi Toscana 2017

Robert Mondavi a toujours eu du flair. Le célèbre producteur installé dans la vallée de Napa s’est associé dans les années 90 à la famille Frescobaldi. Ensemble, ils ont fondé le domaine Luce della Vite, en Toscane. Le but : marier la puissance des vins de sangiovese avec l’élégance du merlot et du cabernet. Près de 25 ans après la naissance de la marque, les vins sont toujours une réussite. La cuvée Lucente 2017 (860627) met en valeur le millésime chaud et sec. Ses arômes de cerise, de griottes et les parfums d’épices douces se marient dans une bouche croquante. Quant à la cuvée emblématique du domaine, Luce, les notes de romarin, de muscade et de mûre se mêlent aux tannins puissants, qui permettront au vin de rester en cave longtemps.

Luce della Vite Frescobaldi & Mondavi Toscana 2017, 120,25 $ (14563621) 13,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Barolo du Sud

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Villa Raiano Campi Taurasini Irpinia 2016

Au pied de la botte italienne, les vins du sud de l’Italie connaissent un nouvel élan et suscitent de plus en plus d’intérêt. Dans la région de Naples, les vins à base d’aglianico sont surnommés « Barolo du Sud » par la spécialiste anglaise Jancis Robinson. Elle compare ainsi la robe très pâle et la puissance en bouche des vins à base d’aglianico avec ceux du niebbiolo produits dans le Piémont. Pour découvrir ce cépage, cette cuvée du domaine Villa Raino est idéale. Tout d’abord, son bouquet étonne par sa complexité : framboise, fleurs de trèfle et rose, on ne se lasse pas de découvrir de nouveaux arômes. Ensuite, l’attaque juteuse est soutenue par des tannins fins. Enfin, le tout pourra se bonifier encore quelques années.

Villa Raiano Campi Taurasini Irpinia 2016, 28,35 $ (14313403) 13,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Bonheur provençal

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine du Gros’Noré Bandol 2016

Cette bouteille apportera le soleil de Provence à table lorsque vous la dégusterez… dans 10 ans. Le cépage mourvèdre dévoile une complexité inégalée dans ce vin de Bandol, mais il faut un peu de patience avant qu’il atteigne son apogée. Élaboré par la famille Pascal, le vin s’ouvre sur des notes de cuir, de prune et de garrigue – des herbes aromatiques. En bouche, la puissance des arômes, des tannins et de l’alcool (14,5 %) cache une bonne structure et une élégance qui seront davantage mises en valeur après un séjour en cave.

Domaine du Gros’Noré Bandol 2016, 47,50 $ (12930926) 14,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Élégance chilienne

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Matetic Corralillo Carmenère Valle del Colchagua 2018

Le Chili n’est pas réputé pour ses vins de garde. Pourtant, plusieurs vins de ce pays gagnent à être oubliés en cave, surtout si vous aimez les bordeaux. Celui-ci est élaboré avec du carmenère, qui était autrefois très répandu dans le Bordelais. Dans le verre, ce vin du domaine Matetic possède assez de fruit et de mâche pour se bonifier. Au pied des Andes, dans la vallée de Colchagua, il dévoile des notes complexes de poivre, de fruits noirs et de poivron, un arôme souvent associé à cette variété de raisin. À boire maintenant ou à redécouvrir dans cinq ans.

Matetic Corralillo Carmenère Valle del Colchagua 2018, 25 $ (14172487) 13,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ