Trois véritables vins de terroir, uniques et singuliers, qui feront de très beaux cadeaux. Plus chers, mais ils offrent un excellent rapport qualité-prix. Pour l’amateur de vin sur votre liste, ou pour vous-même. Histoire de se faire plaisir et de voyager un peu en ces temps de confinement. Dépaysement garanti !

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Un mousseux rosé singulier et complexe

Tous les vins de ce domaine, en culture bio certifiée depuis 1999 et en biodynamie depuis 2004, sont dignes de mention. Véritables vins de terroir, ils suscitent toujours beaucoup d’émotion. Leurs crémants sont des vins de gastronomie, singuliers et complexes. Cette cuvée du rosé (dégorgé en juillet 2020) est particulièrement réussie et offre plus de profondeur et de relief que de nombreux champagnes rosés plus chers. Elle fait preuve de matière, avec un éventail de saveurs qui mêlent le fruit mûr, les épices, un végétal noble et de la minéralité, portée par une bulle fine et beaucoup de fraîcheur. À déguster avec un magret de canard aux cerises, des cailles rôties, des champignons sauvages, une salade de foies de volaille ou une bisque. Et oui, aussi avec des chips (ajoutez crème fraîche et œufs de poisson !).

Bénédicte et Stéphane Tissot Crémant du Jura Rosé, 37,25 $ (13236670), bio.

Garde : de 6 à 8 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Parfait pour les plats parfumés

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Domaine Marcel Deiss Complantation Alsace 2018

Quel beau vin ! Riche et complet. Une formidable expression de son lieu d’origine. La famille Deiss prône depuis longtemps une agriculture respectueuse et, surtout, la préservation de la biodiversité, le refus des vins formatés. Cette cuvée est issue de multiples cépages, cultivés, récoltés puis vinifiés ensemble. Incontestablement alsacien, son nez est intense et parfumé, puis la bouche suit, riche et onctueuse. Des saveurs de pêche juteuse et de raisin frais s’entremêlent à des notes d’eau de rose, de fleur d’oranger, d’écorce d’orange confite et d’épices. La bouche est ample, caressante et étoffée, puis laisse place à une fraîcheur minérale, légèrement saline, sur une longue finale épicée. Un vin fait pour la table, et capable de soutenir richesse et parfums : poulet au gingembre, poisson à la thaï, fromages crémeux. Et l’étiquette est vraiment très belle !

Domaine Marcel Deiss Complantation Alsace 2018, 24,80 $ (10516490), 13,5 %.

Garde : de 4 à 6 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Aller simple en Sicile

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

COS Cerasuolo di Vittoria Classico 2016

Singularité est le mot de la semaine. On cherche souvent à comparer des vins moins connus à d’autres qui le sont plus. Mais certains vins se suffisent à eux-mêmes. Ils nous transportent ailleurs. On ne cherche alors plus les comparaisons. On connaît bien la maison COS, domaine phare du sud-est de la Sicile. Mais ce Cerasuolo m’a paru plus achevé que jamais. J’aime qu’il soit fin et profond, mais aussi un peu rustique. De couleur pâle, avec des arômes de fruits certes, mais surtout plein d’herbes, de thym, de romarin, de garrigue et de terre noire. La bouche est très fraîche et tonique. Elle fait preuve de structure et de gourmandise, avec des tanins modérés, fondus, et un grain qui ajoute du relief à la texture. Vraiment savoureux, il nous transporte directement en Sicile. À déguster avec un plateau de charcuteries, des saucisses braisées aux lentilles ou des aubergines parmigiana.

COS Cerasuolo di Vittoria Classico 2016, 38,50 $ (12484997), 13 %, bio.

Garde : de 6 à 8 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ