Les amateurs de vin d’importation privée (IP) ont une bonne nouvelle à célébrer cette semaine, avec l’aboutissement de longues négociations entre la SAQ et le RASPIPAV, qui regroupe les agences d’IP.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Comme on l’annonçait dans nos pages, il sera donc bientôt possible de commander environ 500 vins d’importation privée sur un nouveau site web transactionnel — des bouteilles qui devront toutefois être commandées à la caisse de 3, 6 ou 12. Mais les agences ont le droit de vendre leurs importations à l’unité dans les salons de vin.

Deux bonnes occasions (virtuelles) se présentent aux amateurs : le Salon des vins d’importation privée organisé par le RASPIPAV, qui se terminait hier, et la Grande dégustation de Montréal, qui prend son envol en ligne à compter du 26 octobre, et jusqu’au 31. Cette dernière promet plus de 200 produits d’importation privée.

À vos claviers !

> Consultez le site d’Importation privée

> Consultez le site de La grande dégustation