Si je ne parlais que de vins qui sont toujours faciles à trouver, je parlerais toujours des mêmes. Ce serait se priver de la riche diversité que nous offre la SAQ. Alors, je mentionne surtout des vins qui sont offerts en quantités limitées — et préférablement issus d’une culture très responsable. J’essaie de les mentionner lorsqu’ils arrivent sur le marché, mais, parfois, ils partent très vite alors que d’autres tardent à arriver. Ainsi, il faut s’informer en succursale. Les deux premiers vins cette semaine verront des arrivages importants au cours de l’automne, alors surveillez leur arrivée !

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Un charmant vin de tous les jours

La région de Jumilla, entre Valence et l’Andalousie, est le royaume du monastrell (mourvèdre). Elle jouit d’un riche patrimoine viticole avec de nombreuses vieilles vignes, dont beaucoup sont franches de pied. On en a longtemps tiré des vins concentrés, voire confiturés. Mais comme dans toute l’Espagne, un vent de fraîcheur souffle sur l’appellation : on lève le pied sur les extractions et sur le bois. Ici, les raisins sont issus de jeunes vignes et vinifiés en cuve de béton pour élaborer un vin de tous les jours. Il offre une belle expression fruitée, cerise, framboise et mûre, avec des notes d’herbes et un peu d’épices. Sec et gouleyant, avec beaucoup de fraîcheur, et de légers tanins. Comme un beaujolais du Sud. À servir rafraîchi avec des pâtes aux légumes verts, des saucisses grillées, un poisson avec tomates, des câpres et des olives.

Parajes del Valle Monastrell Jumilla 2018, 15,95 $ (14544025), 13,5 %, bio.

Garde : à boire.

> Consultez la fiche de la SAQ

L’ami des légumes

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Celler Credo Miranius Penedès 2018

Celler Credo est le bras « vins tranquilles » de la maison Recaredo, qui élabore exclusivement des vins effervescents. Chez Celler Credo, on met en lumière le potentiel d’un cépage phare de Catalogne, le xarel-lo. La vigne est cultivée en biodynamie et les vinifications sont très naturelles, comme chez Recaredo. La cuvée Miranius est une parfaite introduction au cépage. Le nez, d’intensité modérée, est très peu axé sur le fruit ; c’est typique du cépage. On y retrouve plutôt une impression minérale, saline, avec quelques notes d’agrumes, de pomme jaune, de foin, non sans rappeler le Cava. Sec et léger, mais avec un certain grain à la texture qui lui apporte du volume et de la fraîcheur. Parfait pour l’apéritif, ce vin est aussi tout indiqué pour une cuisine où brillent les légumes, en particulier les légumes verts, et les herbes.

Celler Credo Miranius Penedès 2018, 19,70 $ (12866557), 11 %, bio.

Garde : 3 ou 4 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Un véritable délice à très bon prix

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Alois Lageder Pinot Bianco Alto Adige 2019

Alois Lageder, présent depuis longtemps sur notre marché, est l’un des plus importants producteurs de cette toute petite région italienne qu’est l’Alto Adige. Nichée au pied des Alpes, avec des vignobles grimpant jusqu’à 1000 m d’altitude, la région élabore aujourd’hui surtout des vins blancs, à partir de cépages germaniques, français et italiens, témoins de sa riche histoire. Ce pinot blanc est un véritable délice. Oubliez le côté plus rond, plus fruité de certains pinots blancs, on est ici sur un vin léger, frais et minéral, qui sent la montagne. Des notes d’agrumes, ce caractère alpin, revigorant, et une impression saline, minérale, perdurent en bouche. Ce vin fait preuve de beaucoup de fraîcheur et de tension. Un excellent rapport qualité-prix, tout indiqué pour des poissons ou fruits de mer simplement poêlés, avec un beurre blanc, aux agrumes ou aux herbes.

Alois Lageder Pinot Bianco Alto Adige 2019, 19,80 $ (12057004), 11,5 %.

Garde : 4 ou 5 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ