Le bon goût du gin, l’alcool en moins, voici l’idée de deux des propriétaires de la brasserie Amiral. Ils se sont inspirés de la boisson anglaise Seedlip, qui connaît un succès mondial, pour créer le premier gin québécois sans alcool.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

La boisson n’est pas désalcoolisée. Elle est préparée à la distillerie Champ Libre à l’aide d’une solution aqueuse, puis aromatisée avec du genévrier, du citron cultivé au Québec et des herbes biologiques.

Il suffit de mélanger avec du tonic pour préparer un mocktail franchement satisfaisant aux arômes d’agrumes. Ne soyez pas surpris, plusieurs autres gins sans alcool québécois arriveront sous peu sur le marché.

HP Juniper, gin sans alcool, vendu en épicerie spécialisée, prix suggéré 24,99 $ + taxes

> Consultez le site de HP Juniper