Faux. Plusieurs cuvées de vin rosé peuvent se bonifier avec les années. C’est notamment le cas de certains rosés dits « de saignée », élaborés en laissant la peau des raisins en contact avec le jus au début de la fermentation.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

C’est aussi vrai pour les rosés produits avec des cépages plus tanniques comme le mourvèdre, la syrah ou le cabernet-sauvignon.

Les producteurs de rosé n’auront peut-être pas le choix de démontrer aux consommateurs le potentiel de garde de leur vin.

La situation des derniers mois a ralenti les ventes de vin, si bien que certains rosés arriveront sur le marché avec quelques mois ou années d’âge.