Vous avez chaud ? Vos bouteilles aussi. Ce n’est donc pas un hasard si de nombreux Québécois ont acheté un cellier dans les dernières semaines.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

C’est ce que constatent plusieurs détaillants spécialisés, dont la boutique Vinum.

Dans la succursale de Québec, Julie Montreuil a enregistré une hausse de 40 % des ventes de celliers, et ce, uniquement en juillet.

« Tant qu’à faire la file à la SAQ, les gens achètent plus et ils veulent entreposer les vins dans les bonnes conditions, dit-elle. Il y a une telle demande que j’ai dû mettre mes démos en vente. »

La température idéale pour conserver des bouteilles se situe autour de 12 °C. Cette température assez fraîche est un atout pour le service du vin, surtout en été.

Une fois versés, les rouges seront à la bonne température en quelques minutes. Quant aux blancs, aux rosés et aux mousseux, cinq minutes dans un seau à glace suffiront pour les apprécier.