Selon plusieurs producteurs, la pandémie a plombé les ventes de champagne. Pendant ce temps, les responsables de l’appellation prosecco, en Italie, ont trouvé le moyen de mousser l’intérêt pour leur vin effervescent.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Après plusieurs années de discussion, ils viennent d’autoriser la production du prosecco rosé, une première pour cette appellation.

Les vins effervescents de cette région sont élaborés avec du glera, un cépage blanc aromatique. Les vignerons pourront désormais ajouter de 10 à 15 % de pinot noir à leur cuvée pour lui donner une couleur rosée.

Selon le magazine britannique The Drink Business, l’arrivée du rosé pourrait augmenter de 75 millions de bouteilles les ventes de prosecco.

Les premières bulles rosées devraient arriver sur le marché avant Noël.