On dit souvent que le meilleur vin est celui qui appelle un deuxième verre. Vrai, mais j’ajouterais que c’est aussi celui qui donne faim. Certains vins me donnent tout de suite envie de passer à table. Je salive en les dégustant, et je pense aux mets avec lesquels j’aimerais les servir.

Véronique Rivest Véronique Rivest
collaboratrice invitée

Pour les amis et les mezzés

Une autre belle réussite de cet excellent vigneron, qui bichonne ses vignes cultivées en altitude dans les montagnes de l’Achaïe, au-dessus de Patras dans le Péloponnèse. Issu entièrement de malagousia, très vieux cépage grec, ce vin frais et léger en offre tout le caractère aromatique. Des notes d’écorce d’agrumes, d’orange et de raisin frais se mêlent à celles de fleur d’oranger, de jasmin, d’acacia. La bouche, tout en finesse, fait preuve d’éclat et de fraîcheur, avec de jolis amers en finale. Hyper sympathique, il appelle les amis et les mezzés. À déguster avec des courgettes, des aubergines ou des fruits de mer en tempura, des feuilles de vigne farcies, des calmars frits.

Garde : de 1 à 3 ans

Tetramythos Malagousia Achaia 2018, 18,80 $ (12910335), 12 %, bio

Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/malagousia-tetramythos-achaia-2018/12910335

Poissons et fruits de mer sublimés

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Meyer-Fonné Riesling Réserve 2017

Le riesling donne sans conteste certains des meilleurs vins de table qui soient. Leur tension, leur fraîcheur, leur minéralité appellent la nourriture. Ce domaine familial de Katzenthal, tout près de Colmar en Alsace, cultive ses vignes en bio et vinifie de façon très naturelle, en respectant les particularités de ses très nombreuses parcelles. Ce riesling exhale des parfums de lime, de pêche, de fleurs blanches, avec une touche de romarin et une impression minérale. Hyper sec, droit et élancé, il est tout indiqué pour des poissons fins et des pétoncles préparés avec des herbes, en particulier du romarin, des agrumes, du fenouil, une sauce au vin blanc, ou encore des rouleaux de printemps aux crevettes.

Garde : de 6 à 8 ans

Meyer-Fonné Riesling Réserve 2017, 25,85 $ (14008661), 12,5 %

Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/meyer-fonne-riesling-reserve-2017/14008661

Poulet, magret et autres délices

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Marchand Tawse Joie de Vigne Bourgogne 2017

Le pinot noir peut être tellement ingrat. Difficile à cultiver, il peut donner des vins maigres et décevants, malgré des prix élevés. Mais quand il est bien fait, quel bonheur ! Comme ce Joie de Vigne, au très joli nez, parfumé et élégant, avec des arômes de fruits rouges aigrelets, mais aussi de terre, de sous-bois, d’épices, avec une pointe d’écurie. La bouche est fraîche, tonique, mais avec de la mâche et des tanins modérés, avec de la poigne et une finale serrée. Très beau pinot, qui donne envie de passer à table. Il sera délicieux avec des plats mettant en vedette des champignons, un poulet rôti, un magret de canard aux gadelles, des ris de veau, un pot-au-feu.

Garde : de 4 à 6 ans

Marchand Tawse Joie de Vigne Bourgogne 2017, 24 $ (13551670), 13 %

Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/marchand-tawse-joie-de-vigne-2017/13551670