Avec la canicule enregistrée cet été en France, on pourrait croire que les raisins sont prêts à être récoltés. Pas encore.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
collaboration spéciale

Dans la vallée du Rhône, où nous avons séjourné ces dernières semaines, les vignerons prévoient récolter les raisins une dizaine de jours plus tard que les deux dernières années.

Les premiers coups de sécateurs devraient ainsi se faire entendre autour de la mi-septembre.

Au Château Mont-Redon à Châteauneuf-du-Pape, Pierre Fabre explique que la vigne « s’est mise en sécurité », c’est-à-dire qu’elle a ralenti son mûrissement pour se protéger contre la chaleur excessive.

Même constat dans le nord du Rhône, où le vigneron François Villard croit que ce phénomène permettra de récolter des raisins équilibrés « sans excès d’alcool ».