Source ID:e24e1b0d0a8c3ad7b0bd6dd888a43366; App Source:StoryBuilder

Des vins québécois dans des amphores

L'une des amphores offertes par L'Imparfait Négociant aux... (PHOTO TIRÉE DU FIL INSTAGRAM DE L'IMPARFAIT NÉGOCIANT)

Agrandir

L'une des amphores offertes par L'Imparfait Négociant aux vignobles québécois. Elles sont l'oeuvre du potier Benoît Daigle.

PHOTO TIRÉE DU FIL INSTAGRAM DE L'IMPARFAIT NÉGOCIANT

Karyne Duplessis Piché

collaboration spéciale

La Presse

Trois vignobles d'ici ont désormais dans leur chai des amphores fabriquées au Québec avec de l'argile locale. Décorées d'une fleur de lys, elles sont l'oeuvre du potier Benoît Daigle qui a conçu ces grands contenants en terre cuite à la demande du chef du Joe Beef, David McMillan.

Le restaurateur-vedette est très impliqué dans le monde du vin. Il possède une entreprise d'achat de raisins et de vinification (négoce) dans la péninsule du Niagara, appelée L'Imparfait Négociant. Il collabore également avec le domaine Pigeon Hill, à Saint-Armand.

« J'ai vu une vidéo sur YouTube où l'on disait que la vinification en amphore diminue l'acidité du vin, explique-t-il. J'ai pensé que ce serait bien pour les vins du Québec faits avec les hybrides où l'acidité est phénoménale », dit le restaurateur.

Un premier essai effectué au domaine Pigeon Hill l'an dernier l'a convaincu. À tel point qu'il a commandé quatre amphores et les a offertes aux vignerons des Pervenches et de Pinard et filles. Ces derniers attendent la prochaine vendange pour y mettre leurs premiers moûts.

Quant à la cuvée de Pigeon Hill, à base du cépage La Crescent et appelée Les Collaborateurs, elle sera bientôt en vente dans les établissements de David McMillan.

https://www.instagram.com/limparfaitnegociant/




Les plus populaires : Gourmand

Tous les plus populaires de la section Gourmand
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer