Chaque semaine, inspirée par ses voyages dans les vignobles du monde entier, la réputée sommelière Véronique Rivest vous propose de découvrir trois vins en vente au Québec.

VÉRONIQUE RIVEST LA PRESSE

Une aubaine pour le printemps

Chaque année, ce vin représente une aubaine. Et il est tout indiqué pour le printemps (ou à tout le moins pour s'en donner l'illusion)! Assemblage de roditis et de malagousia, deux cépages grecs, et élaboré en Macédoine, dans le nord de la Grèce, il nous charme par son caractère aromatique et printanier : des notes de jasmin et de rose, de pêche et de fleur d'oranger. Sec et frais, plutôt fin, simple mais savoureux, il a le don de mettre le sourire aux lèvres. Parfait pour l'apéro, ou avec des rouleaux de printemps, des courgettes en tempura avec tzatziki, un poisson grillé aux agrumes.

Garde: de 1 à 2 ans

Kir Yianni Paranga IGP Macedonia 2017, 13,90 $ (13190190) 13 %

Le charme du Languedoc en bouteille

Assemblage de syrah, de grenache et de carignan, mûr, parfumé, fondu et savoureux. Beaucoup de fruit, un peu d'épices, de fleurs et, bien sûr, de garrigues, ces régions arides odorantes qui parsèment le littoral méditerranéen. Très bel équilibre, sans bois, ce vin fait preuve d'une certaine opulence, mais aussi de beaucoup de fraîcheur, minérale, avec des tanins modérés, fermes mais très fins. Tout le charme du Languedoc, sans lourdeur et vraiment très appétissant. À déguster avec des saucisses ou des côtelettes d'agneau grillées, de la ratatouille, des petits farcis.

Garde: de 4 à 6 ans

Domaine Clavel Les Garrigues Languedoc 2016, 22,45 $ (874941) 14,5 % BIO

Découvrir le vin de Montilla Moriles

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Domaine Clavel Les Garrigues Languedoc 2016, 22,45 $ (874941) 14,5 % BIO

Fino est un terme qui désigne le plus pâle et le plus sec des xérès. Mais la terminologie du xérès est aussi utilisée pour les vins de Montilla Moriles, une appellation au nord-est de Xérès, dans les montagnes d'Andalousie. Ce n'est pas le cépage palomino qu'on cultive ici, mais plutôt le pedro ximénez, qui atteint des taux de sucre si élevés que le vin n'a pas besoin d'être fortifié. Le vin a des airs de xérès fino: très sec, avec des parfums d'amande, de foin et de saumure d'olives vertes. Issu d'un seul millésime plutôt que d'une solera, il est aussi en rama, c'est-à-dire non filtré, ce qui explique pourquoi il a plus d'intensité et de caractère qu'un fino habituel. Délicieux avec des olives vertes, du jambon cru, des poissons crus, des fruits de mer a la plancha. À découvrir!

Garde: à boire

Alvear Fino en Rama Montilla Moriles 2012, 15,95 $ (12717869) 15 %, 500 ml

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Alvear Fino en Rama Montilla Moriles 2012, 15,95 $ (12717869) 15 %, 500 ml