Afin de rester actives et saines d’esprit, l’équipe du Montréal Plaza et les femmes de la cuisine de sous-traitance pour restaurateurs Super Bon ont cuisiné des tonnes de surplus puis des milliers de boîtes à lunch pour l’Accueil Bonneau.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

En partenariat avec la Distillerie de Montréal, qui fournit une partie des fruits macérés et le rhum épicé, la bande de bienfaiteurs a conçu un « faux gâteau aux fruits » dont une partie des profits (3 $) sera versée à l’Accueil Bonneau.

« On les appelle des faux gâteaux aux fruits par opposition aux gâteaux aux fruits classiques de type Club des Lions qui se retrouvent souvent sur la table des Fêtes des Québécois. Ce type de gâteau est très dense, très sucré, fait d’ingrédients qui nous plaisent moins. On a décidé de faire notre version », explique Julie Rondeau, cofondatrice de Super Bon, avec son associée Julie Richard.

Cette version contient de l’orange, des canneberges et du gingembre au rhum épicé L’Après-Ski (Distillerie de Montréal), des graines de citrouille et des épices, entre autres.

Le gâteau se conserve à température pièce pendant trois mois. Le prix de vente est de 21 $. La liste des détaillants se trouve sur la page Facebook de Super Bon.

> Consultez la page Facebook de Super Bon