Des lecteurs nous ont demandé quels étaient les bénéfices liés à l’authentification sur les plateformes de La Presse. Notre vice-président Croissance, science de données et connaissance consommateurs, Geoffrey Bernard, explique.

La Presse

« Les concepts de segmentation et de recommandation sont très importants à La Presse. Les données que nous collectons nous permettent de créer des bassins de lecteurs ayant des intérêts ou des traits similaires. Ces bassins sont appelés segments ou audience.

L’authentification est absolument nécessaire à la transformation numérique de La Presse. Elle nous permet entre autres de pouvoir produire des segments riches sur les profils de nos lecteurs, et d’ainsi proposer une offre concurrentielle à nos annonceurs. Au niveau du numérique, les annonceurs demandent de pouvoir cibler leurs publicités en fonction d’un public précis. En l’absence de capacité de ciblage, La Presse perdrait toute pertinence auprès des annonceurs.

Les géants du numérique comme Facebook et Google accaparent déjà 80 % du marché de la publicité numérique grâce à des fonctionnalités de ciblage très performantes. De son côté, La Presse joint 63 % de la population québécoise adulte. Tout en respectant des normes très rigoureuses de confidentialité, nous sommes à bâtir à partir de cette communauté de lecteurs une base de données qui nous permet de répondre aux exigences du marché avec des possibilités de ciblage. Ce qui nous distingue, c’est la qualité de l’environnement publicitaire que l’on offre à nos annonceurs et l’assurance concernant la sécurité de données.

L’authentification nous permet donc d’offrir à nos lecteurs des publicités personnalisées, en lien avec leurs champs d’intérêt, sans ne jamais partager de données sensibles avec les annonceurs. Elle permet aussi à La Presse de mieux comprendre ses lecteurs et ainsi améliorer son offre de contenu.

Si l'on regarde l'ensemble des profils des lecteurs de La Presse, on peut voir les différents segments auxquels ils appartiennent. Plusieurs de ces segments sont basés sur les intérêts des lecteurs ainsi que leurs habitudes de consommation.

Par exemple, lorsque nous avons un article sur les finances personnelles, nous pouvons rapidement identifier les lecteurs intéressés par cet article et leur envoyer une suggestion de contenu, en lien avec cet intérêt ou en complémentarité de cet article.

La suggestion de contenu au moyen d’une notification peut être une autre façon d’utiliser les données que nous collectons. On peut également faire découvrir les différentes fonctionnalités, comme le palmarès de l’application mobile qui présente les articles les plus lus.

En connaissant davantage nos lecteurs, nous pouvons développer une relation plus personnelle avec eux, comme en leur faisant parvenir une invitation exclusive à une rencontre numérique, les remercier à leur anniversaire de contribution ou leur partager du contenu qui leur est dédié.

En conclusion, l’expérience de nos lecteurs dans nos plateformes est très importante pour nous, c’est pourquoi l’utilisation des données nous permet de nous améliorer continuellement et d’être toujours plus pertinents à vos yeux.

Par ailleurs, nous vous assurons que La Presse protège, par les mesures de sécurité les plus à jour, les renseignements personnels qui lui sont confiés. La Presse s’engage formellement à respecter votre vie privée et à mettre en application les principes de protection les plus rigoureux qui soient. Ainsi, aucun renseignement n’est vendu à de tierces parties. »